Slash et Myles Kennedy : le commerce d’ivoire chez nous menace les éléphants là-bas

Les éléphants sont à première vue bien différents des hommes. Ils peuvent peser jusqu’à sept tonnes et vivent là où peu d’entre nous s’aventurent. Pourtant, nos deux espèces sont très proches.

Les éléphants sont des êtres sensibles. Ils sont doués d’émotions comme l’amour, la joie, l’empathie. Ils sont très attachés à leur famille et nouent de puissants liens intergénérationnels. Tout comme nous, ils pleurent leurs morts : lorsque l’un des leurs disparaît, des éléphants montent généralement la garde autour de la dépouille pendant plusieurs semaines, et ils reviendront régulièrement se recueillir devant les restes.

De 25 000 à 50 000 éléphants sont tués chaque année pour leur ivoire : autant dire que ceux qui restent sont bien souvent endeuillés.

Face à cette situation accablante, nous ne pouvions rester silencieux plus longtemps.

Nous avons donc collaboré avec le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) afin de sensibiliser l’opinion publique à la détresse des éléphants et inviter le plus grand nombre à se mobiliser.

Notre nouveau vidéo-clip, « Beneath the Savage Sun », raconte justement l’histoire d’un éléphant qui a perdu l’un des siens.

« Combien de massacres devrons-nous voir ? » demande-t-il dans la chanson. « Combien de sang et de douleur /Pour un morceau d’ivoire ? »

Le commerce d’ivoire pousse les éléphants au bord de l’extinction. Il est principalement contrôlé par des réseaux criminels qui n’hésitent pas à tuer les rangers qui veillent sur ces animaux pour arriver à leurs fins et qui sont aussi souvent impliqués dans le trafic de drogues et d’armes. Ce commerce est motivé en amont par la demande des consommateurs en Chine, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, qui ignorent bien souvent que l’ivoire provient d’éléphants morts. De l’ivoire que l’on retrouve dans les bijoux, les babioles, mais aussi les instruments de musique.

En tant que musiciens, nous accordons une grande valeur à nos instruments.

Comme nous, beaucoup d’entre vous chérissent leurs guitares et leurs pianos. Pourtant, le chevalet des guitares et les touches du clavier sont parfois faits d’ivoire. Avant d’acquérir un nouvel instrument, posez-vous la question : d’où viennent les matériaux qui ont servi à fabriquer ce produit ? Est-ce compatible avec mes valeurs ?

Souhaitez-vous vraiment participer à l’extinction de cette espèce majestueuse ?

Réfléchissez-y.

Regardez le clip « Beneath the Savage Sun ».

Soutenez IFAW pour mettre un terme au braconnage des éléphants et au trafic d’ivoire et changer les comportements des consommateurs.

Le commerce d’ivoire menace les éléphants du monde entier.

Slash et Myles Kennedy

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Staci McLennan, Directrice régionale pour l'Union européenne
Directrice régionale pour l'Union européenne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie