Criminalité liée aux espèces sauvages

Nous mettons tout en œuvre pour mettre fin à la criminalité liée aux espèces sauvages partout, même sur Internet.

Découvrez notre méthode
Prévention de la cybercriminalité

Les communautés locales représentent un excellent moyen de protection.

En savoir plus
Stopper les braconniers

Les braconniers qui s’enfuient du Malawi ne sont désormais plus à l’abri en Zambie.

En savoir plus
Coopération transfrontalière

les réseaux criminels tuent des animaux… et des hommes.

C’est tragique, et cela doit cesser. Notre réseau mondial s’active sans relâche pour défendre les animaux contre les marchés illégaux qui menacent leur survie.

7000

espèces animales et végétales victimes du trafic dans le monde

1000

écogardes ont péri dans l’exercice de leurs fonctions ces dix dernières années

100

éléphants sont abattus, chaque jour, par des braconniers

Lorsqu’un braconnier abat un animal, il détruit aussi toute sa descendance et met en danger la vie d’écogardes.

Rangers are trained by IFAW to protect Kasungu National Park

mettre fin au braconnage

Seul un réseau peut venir à bout d’un réseau. Nous combattons la criminalité liée aux espèces sauvages conjointement avec les communautés locales et les écogardes pour enrayer le braconnage à sa source. Nous faisons appel aux gouvernements, aux communautés et aux entreprises pour démanteler les organisations de trafiquants, tout en sensibilisant l’opinion publique sur les produits à ne pas acheter.

Nous collaborons avec les écogardes et les autorités policières, nous proposons des formations sur le terrain pour contrer la criminalité liée aux espèces sauvages et nous intervenons directement sur les lieux des méfaits. Nous avons également fait appel au soutien des collectivités locales pour tisser des réseaux d’informateurs. En Tanzanie et au Malawi, par exemple, des équipes d’intervention d’urgence empêchent les braconniers de pénétrer dans les parcs du Kilimandjaro et de Kasungu.

Photo: Donal Boyd/IFAW
punir les trafiquants

Nous formons les policiers et douaniers locaux à mieux appréhender les trafiquants. Tout d’abord, il s’agit de bien comprendre le commerce lié aux espèces sauvages. Au Maroc, par exemple, nous avons perfectionné les procédures de filtrage à la frontière pour permettre aux agents de détecter les macaques de Barbarie. Par ailleurs, nous aidons les autorités à développer de nouveaux protocoles pour manipuler ces espèces de façon adéquate lors des saisies, leur administrer des soins vétérinaires d’urgence et savoir ensuite où envoyer les animaux ainsi interceptés.

Photo: Donal Boyd/IFAW
réduire la demande

Nous ne pouvons couper court à ces réseaux en arrêtant les braconniers et les trafiquants uniquement. Nous devons aussi réduire la demande en animaux et en parties d’animaux. Il y a deux façons d’y parvenir : premièrement, en collaboration avec les entreprises, afin de s’assurer que les animaux sauvages (ou leurs parties) ne se retrouvent pas en vitrine ou sur les plateformes en ligne et, deuxièmement, en menant des campagnes qui sensibilisent l’opinion publique à propos de ce type de criminalité et enseignent quels produits éviter.

Photo: Alex Hofford/IFAW
créer un cadre légal

Un braconnier du Suriname peut vendre des parties d’animaux à un acheteur chinois via un site web américain. La criminalité liée aux espèces sauvages est un fléau international. Nous cherchons donc des solutions qui transcendent les frontières. Nous travaillons en synergie avec les gouvernements et des associations partenaires afin d’établir des lois et des politiques efficaces aux niveaux local, national, régional et mondial. Notre objectif est de protéger chaque animal, chaque population et chaque habitat.

tenez-vous informé(e) et prêt(e) à agir. 


Oui, je souhaite recevoir des messages à propos de votre actualité, de vos activités et des futurs moyens de vous aider. Je comprends que je pourrai me désabonner à tout moment.

Unfortunately, the browser you use is outdated and does not allow you to display the site correctly. Please install any of the modern browsers, for example:

Google Chrome Firefox Safari