Projets

Prévention de la cybercriminalité liée aux espèces sauvages - international

La criminalité liée aux espèces sauvages est soumise à la loi de l’offre et de la demande

Le défi est multidimensionnel, tout comme nos solutions.

En savoir plus
#StopWildlifeCrime

Nous visons à réduire l’offre et la demande sur le premier marché de la planète : internet.

problématique

Pour mettre fin à la criminalité liée aux espèces sauvages, nous devons autant intervenir sur les marchés que dans les parcs nationaux. Aujourd’hui, il est donc essentiel d’agir sur le premier marché de la planète : Internet.

Accessible toute la journée, 7 jours sur 7 et depuis n’importe où, Internet a permis aux acheteurs et aux vendeurs d’entrer en contact plus facilement que jamais. En préparant l’un de nos rapports, en seulement six semaines, nous avons trouvé des annonces portant sur plus de 30 000 animaux (aussi bien des défenses et des objets a priori en ivoire que des oiseaux, des reptiles et des singes vivants, entre autres) répartis dans 16 pays.

Pour les acheteurs, c’est peut-être le rêve. Mais pour les animaux, c’est un véritable cauchemar. Ils sont parfois détenus dans des conditions effroyables : ils manquent d’espace, ne sont pas nourris correctement et peuvent développer des maladies. Et le traitement qu’ils subissent peut être encore pire lors de leur transport. De plus, d’autres animaux sont tués massivement chaque année pour répondre à la demande en produits qui en sont issus.

solution

Nous luttons contre la cybercriminalité liée aux espèces sauvages aux côtés de nombreux partenaires de divers horizons. Avec les forces de l’ordre, nous développons des outils et des ressources qui les aident à repérer et à endiguer les activités criminelles en ligne. En collaboration avec des entreprises privées, nous élaborons des politiques visant à mettre fin au trafic d’espèces sauvages sur leur plateforme en ligne.

Nous nous attaquons aussi à la source du problème : les acheteurs potentiels. Nous sensibilisons le grand public aux dangers que cachent les ventes d’animaux et de parties d’animaux en ligne. Nous publions des recherches sur l’ampleur de ce problème et proposons aux consommateurs des outils et des conseils pratiques qui les aident à mieux éviter ces produits.

Enfin, avec l’aide d’organisations internationales, nous veillons à ce qu’il y ait une volonté politique de s’attaquer à ce problème et encourageons les gouvernements qui durcissent leurs lois contre le trafic d’espèces sauvages en ligne.

Nous mettons tout en œuvre pour mettre fin à la criminalité liée aux espèces sauvages partout, même sur Internet.

Découvrez notre méthode
Prévention de la cybercriminalité

Nous aidons les communautés locales à se préparer au pire, pour qu’elles soient prêtes en cas de catastrophe naturelle.

Découvrez notre méthode
Accompagner les communautés locales
Actualités

eBay s’associe au Fonds International pour la Protection des Animaux pour célébrer le 10e anniversaire de l’interdiction mondiale du commerce de l’ivoire

Lire la suite
impact

Depuis 2018, nous collaborons avec plus de 30 entreprises du secteur des technologies dans le cadre de la Coalition contre le trafic d'espèces sauvages en ligne.

Cette coalition a été créée par IFAW, WWF et TRAFFIC. Les membres de la coalition coordonnent leurs efforts en vue de réduire le trafic d’espèces sauvages sur leurs plateformes en ligne de 80 % avant 2020.

sans vous, nous ne pouvons rien faire. le moindre don peut nous aider à protéger les animaux. n’hésitez plus.


faire un don maintenant

Unfortunately, the browser you use is outdated and does not allow you to display the site correctly. Please install any of the modern browsers, for example:

Google Chrome Firefox Safari