Journée internationale des femmes : ouvrir la voie aux futures héroïnes de la cause animale

Bonne fête à toutes les femmes ! En cette journée internationale des droits de la femme, nous sommes fiers de dire que nous comptons de nombreuses femmes talentueuses et formidables parmi nous. Chaque jour, elles réalisent un travail fondamental pour sauver et protéger des animaux dans le monde entier au nom d’IFAW.

Dans ce billet, nous rendons hommage à quelques-unes de nos héroïnes, et plus particulièrement à Grace Ge Gabriel, Faye Cuevas, Masha Vorontsova, Jennifer Gardner ainsi qu’aux femmes de l’équipe de sauvetage et de recherche sur les mammifères marins d’IFAW. Toutes ces femmes incarnent parfaitement le thème à l’honneur cette année : « Osez le changement », mais elles savent aussi très bien que nous sommes nombreux à œuvrer en coulisses pour faire changer les choses.

Grace Ge Gabriel est la directrice régionale Asie d’IFAW. Elle est la force motrice de nos campagnes de défense des animaux dans la région. Après avoir enquêté en tant que journaliste sur l’élevage cruel d’ours noirs d’Asie, exploités pour leur bile, elle s’est aussitôt tournée vers la lutte pour la cause animale en rejoignant IFAW. Dès lors, elle a ouvert le premier centre de sauvetage pour rapaces en Chine et a contribué à l’élaboration de la première loi sur la protection des animaux dans le pays. Sa plus grande réussite ? Probablement l’interdiction du commerce domestique d’ivoire décidée par la Chine cette année et pour laquelle elle s’est battue.

Née l’année du tigre, Grace est tenace, efficace et courageuse. Ces qualités lui ont permis de changer la donne dans la lutte contre le trafic d’espèces sauvages. Qu’il s’agisse d’enquêter sur les marchés illégaux, de convaincre les géants de l’e-commerce de s’opposer au trafic d’espèces sauvages, de concevoir des campagnes de sensibilisation efficaces pour le grand public ou de défendre ses idées devant des parlements et des assemblées, Grace s’est forgée une voix de leader dans la lutte contre la demande d’ivoire d’éléphant, d’os de tigre, de cornes de rhinocéros et de bile d’ours, mais aussi contre le trafic d’espèces sauvages sur internet.

Notre directrice des opérations, Faye Cuevas, vient tout juste quant à elle d’être nommée personnalité humaine de l’année par Vice, pour le combat qu’elle mène de front pour IFAW contre le braconnage en Afrique de l’Est et australe. Plutôt menue et frêle en apparence, cette lieutenant-colonel de l’US Air Force dirige aujourd’hui une équipe d’experts et d’analystes armés de technologies et d’une foule de données pour arrêter les criminels avant qu’ils ne tuent des éléphants et d’autres animaux sauvages, et ainsi déjouer les attaques.

Ce projet, baptisé « tenBoma », a déjà connu des victoires. Depuis juin 2015, aucun incident lié au braconnage n’a été enregistré dans la zone d’intervention directe. Trois opérations majeures ont été menées. Six cibles supplémentaires sont en cours d’étude et tenBoma a déjà mis à découvert au moins 18 zones sensibles qui sont aujourd’hui sous contrôle. Les détails du projet sont confidentiels, mais au moins une arrestation majeure a été effectuée, qui a permis de découvrir plusieurs centaines de pages de renseignements sur des opérations de braconnage transfrontalières et d’intercepter plusieurs cargaisons d’ivoire. Nous consolidons actuellement ces résultats avec détermination et espérons pouvoir vous en dire plus très prochainement.

Il y a vingt-trois ans, le Dr. Masha Vorontsova, qui était alors chercheuse sur les mollusques marins, pénétrait pour la première fois dans le bureau d’IFAW à Moscou, après avoir rencontré notre fondateur Brian Davies. Elle a par la suite remporté plusieurs victoires importantes pour les animaux en tant que directrice Russie et CEI. Rien de tout cela n’aurait été possible sans son aimable persévérance et sa volonté de fer.

Masha et son équipe ont notamment sauvé la baleine grise occidentale, une espèce gravement menacée d’extinction, en incitant les géants de l’industrie du pétrole à déplacer leurs pipelines loin des fonds marins où cette baleine s’alimente. Ils ont également sauvé les blanchons en encourageant la Russie à devenir le premier pays à interdire la chasse aux phoques et sont parvenus à diminuer le nombre d’oursons orphelins en militant pour interdire complètement la chasse à l’ours en tanière en hiver.

L’une de ses plus belles victoires a été de montrer que le tigre de l’Amour, cette espèce de Sibérie menacée, peut être sauvé grâce à la réhabilitation. La célèbre tigresse Zolushka en est la preuve depuis qu’elle a donné naissance à deux petits en liberté, augmentant ainsi les chances de survie de son espèce. Masha figure également à l’affiche du nouveau documentaire choc Born to be Free, qui dénonce la chasse cruelle et le trafic inhumain des bélougas destiné à alimenter l’industrie des spectacles marins.

Jennifer Gardner, chargée du programme d'intervention d’urgence chez IFAW, est d’une nature calme, posée et sereine. Constamment impliquée dans les situations d’urgence, Jennifer intervient dans le monde entier là où les animaux sont en détresse, au lendemain de catastrophes naturelles, telles que les feux de forêt, les inondations, les ouragans, les tornades, les séismes et les éruptions volcaniques.

Face à l’imprévu, Jennifer fait toujours preuve d’une concentration inébranlable et ne se laisse jamais perturber ou distraire par le chaos qui règne autour d’elle. Cadavres, pénuries d’équipement, contrôles de sécurité, refus de coopérer, intoxications alimentaires et sexisme éhonté… Jennifer sait s’armer d’un flegme à toute épreuve et travaille chaque jour le plus naturellement du monde.

Forte, pragmatique, confiante, sûre d’elle et audacieuse, elle défie tous les stéréotypes les plus sexistes sur les femmes au travail. Jennifer est une meneuse qui sait motiver ses troupes, à qui l’on peut faire confiance et que l’on peut suivre en toute circonstance, même dans les situations les plus périlleuses, en étant assuré que le travail sera fait : les animaux en détresse seront sauvés et protégés.

Le programme de Sauvetage et de recherche sur les mammifères marins d’IFAW n’existerait pas sans les femmes qui composent son équipe. Katie Moore, Kristen Patchett, Jane Hoppe, Sarah Sharp, Misty Niemeyer, Kathryn Rose et de nombreuses stagiaires et volontaires qui tournent dans l’équipe : cette impressionnante escouade de femmes surveille les 700 km de littoral qui longent Cape Cod, dans le Massachusetts, à l’affût des mammifères marins qui s’y échouent régulièrement. Dotée d’une persévérance à toute épreuve, cette équipe est une véritable machine solide et bien huilée qu’il est très encourageant de voir en pleine action.

Qu’elles barbotent dans l’eau glaciale, marchent sans relâche sur la glace et dans la neige ou se décarcassent dans la boue et le sable, ces femmes travaillent littéralement contre vents et marées pour sauver les animaux en détresse à la sueur de leur front. Il est d’ailleurs difficile de rester insensible à la grande diversité des tâches qu’elles accomplissent. Un jour, elles peuvent être appelée à secourir un phoque empêtré dans des filets de pêche dans l’Océan Atlantique et le lendemain, passer la journée entière les pieds dans la boue à Wellfleet, pour sauver des dauphins échoués sur la côte, tandis qu’elles passeront le jour suivant au laboratoire pour effectuer une autopsie méticuleuse sur une baleine rejetée par la mer afin de déterminer les causes de sa mort mystérieuse.

Jour après jour, ces femmes relèvent des défis insurmontables sans se laisser décourager le moins du monde et toujours motivées à aller de l’avant, en faisant preuve d’une confiance, d’un courage et d’un charisme sans faille. Grâce à la détermination de ces héroïnes, IFAW est parvenu à sauver la vie de 42 dauphins et marsouins rien que les 10 premières semaines de 2017.

Toutes ces femmes sont la force incarnée. Ce sont des exemples dignes d’admiration pour nos futures générations de défenseurs, de secouristes et de protecteur des animaux. Elles ouvrent la voie à un avenir qui don leur place à toutes les femmes du monde au travail. Si vous souhaitez connaître celles et ceux qui les ont inspirées, consultez Facebook/IFAW #BeBoldForChange

--EM

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique