Russie : le centre accueille un nouveau tigre et en remet un autre en liberté

Vladik, un jeune mâle en pleine santé âgé entre 1,5 et 2 ans, a été capturé à Vladivostok et placé en quarantaine. Il est aujourd’hui suivi de près.Récemment à Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe, un promeneur plutôt inhabituel a été aperçu dans les rues de la ville, mettant en émoi les passants qui croisaient la route du félin.

Un groupe d’experts de l’office de la chasse du kraï du Primorié et du Centre pour la réhabilitation et la réintroduction des tigres et autres animaux rares (Centre PRNCO), soutenu par IFAW (Fonds international pour la protection des animaux), s’est aussitôt rendu sur place pour le capturer et le transférer au centre PRNCO.

Il s’agit d’un jeune mâle âgé d’environ 1,5 à 2 ans et pensant 140 kg, signe d’une santé de fer.

Lorsqu’ils quittent leur mère pour prendre leur indépendance, les jeunes tigres mâles partent à la conquête d’un territoire et peuvent parfois traverser des centaines de kilomètres pour arriver à leurs fins. Il est possible que ce tigre soit arrivé en ville et se soit retrouvé pris au piège entre les axes d’autoroute, qui sont généralement très difficiles à traverser pour les animaux sauvages.

Vladik a été placé en quarantaine et est aujourd’hui étroitement surveillé. Il peut mettre ses compétences de chasseur à l’épreuve sur les proies que nous lui livrons dans l’enclos.

Une fois que la période de quarantaine aura touché à sa fin, il sera placé dans le grand enclos de réhabilitation, où son comportement fera l’objet d’une étude objective. Il devra ensuite être remis en liberté dans la nature, loin des grandes agglomérations, pour éviter qu’on ne le recroise à nouveau dans les parcs municipaux.

Un autre tigre a été retrouvé dans la banlieue d’Artem, une ville située à proximité de Vladivostok. Le tigre, qui porte aujourd’hui le nom de la ville où il a été trouvé, a tué une vache qui paissait en bordure d’Artem.

Des agents ont pu le capturer et le transférer au Centre PRNCO, où il a été placé dans un enclos temporaire et examiné par des vétérinaires.

Âgé de 3 à 4 ans, ce tigre se trouve également en très bonne santé. Avec ses 174 kg, Artem est le plus gros tigre que le centre PRNCO ait accueilli. Il n’y est resté que trois jours, puis a été remis en liberté dans la nature, à l’orée de la réserve naturelle d’Oussouriisk.

À peine plus âgé que Vladik, Artem est le plus gros tigre que le Centre PRNCO ait accueilli. Il a été remis en liberté seulement trois jours après son arrivée.

Un collier GPS a été posé autour du cou d’Artem, afin que l’office de la chasse du kraï du Primorié puisse suivre tous ses déplacements.

Quant à notre pensionnaire Filippa, elle se trouvait aux premières loges pour assister à ces événements et a pu observer ses congénères derrière les grillages de son enclos. La présence de ces mâles adultes a rendu la jeune femelle très méfiante, qui a préféré s’éloigner de 200 à 300 mètres pour les observer. Quoiqu’il en soit, cette expérience « sociale » lui a été très utile.

Le Centre PRNCO tient à remercier le Centre pour tigres de Sibérie d’ANO, le parc national « Land of the Leopard », l’office de la chasse du kraï du Primorié, le Centre pour léopards de l’Amour d’ANO, la Zoological Society of London, le fonds « Phœnix », la Wildlife Conservation Society, l’ATLA (Amur Leopard & Tiger Alliance), le WWF Russie, JSC Transneft, le vétérinaire principal du zoo de Moscou M. Mikhail Valerievich Alshinetsky, les vétérinaires de la clinique Nika et l’Académie d’agriculture du kraï du Primorié pour leur collaboration et coopération.

Ekaterina Blidchenko

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie