Première formation de sensibilisation aux inondations par IFAW-WTI

Un cerf cochon nage dans le Parc national de Kaziranga lors d'une inondation (photo d'archive).Afin d'anticiper les sauvetages liés aux inondations attendues lors de la mousson, le Fonds international pour la protection des animaux et le Wildlife Trust of India (IFAW-WTI) ont organisé une session de sensibilisation aux inondations pour les personnes qui opèrent en forêt au Centre pour la protection et la réhabilitation de la faune sauvage (CWRC).

Ce complexe de réhabilitation, de soins et de secours est géré en partenariat par IFAW, WTI et le ministère des Forêts d'Assam et est situé à proximité du Parc national de Kaziranga. La formation se tient dès le début de la saison des moussons en Inde, qui a lieu de juin à septembre.

Le mois dernier, elle a été suivie par six forestiers et dix gardes venus des postes de l'est, du centre, de l'ouest et de Burhapahar. Le Dr Panjit Basumatary, vétérinaire en chef du CWRC, et le Dr Samshul Ali, qui travaille au sein du centre de Service vétérinaire mobile, ont expliqué les principaux protocoles de secours des animaux aux participants et ont présenté des études de cas d'anciens sauvetages. Le responsable adjoint pour IFAW-WTI et le CWRC, Subhamoy Bhattacharjee, a expliqué à l'assistance l'importance de l'implication des acteurs locaux et des membres des communautés dans les opérations de secours. Les participants ont ensuite visité le site du CWRC afin de découvrir les activités de préparation aux inondations actuellement mises en place et de rencontrer les soigneurs des animaux dans l'objectif de favoriser la coopération lors d'un sauvetage.

La mousson a provoqué des inondations dans une grande partie du parc national et même si ce déluge est bénéfique pour l'écosystème marécageux de la zone, il provoque un déplacement massif de la faune sauvage.

L'année dernière, 80% du Parc national de Kaziranga était sous les eaux lors des pires inondations de la dernière décennie. Parmi tous les animaux qui ont été victimes des inondations alors qu'ils essayaient de s'échapper vers les hauteurs, nous avions déploré la mort de 10 rhinocéros et de 130 cervidés. Les équipes forestières avaient, quant à elles, réussi à sauver au moins 9 rhinocéros, 90 cerfs cochons et de nombreux autres animaux.

Ce déplacement animalier provoque une augmentation du nombre de conflits humain-animal et nécessite la mise en place systématique d'un plan de secours de la faune sauvage. Les membres du ministère des Forêts d'Assam espèrent que cette formation permettra à leurs équipes en première ligne de mieux répondre aux urgences animalières lors des inondations et de réduire les interactions entre ces derniers et les humains.

--RGH

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie