Les tigres orphelins du centre de réhabilitation russe font connaissance

Vladik (en photo) ne se montre pas indifférent au charme de Filippa, sa consœur du Centre PRNCO. PHOTO : © Centre pour les tigres PRNCOAlors que nous célébrons le possible accouplement de Borya et Svetlaya en Russie – deux anciens pensionnaires du Centre PRNCO et bénéficiaires du projet de réhabilitation qui vivent désormais en liberté –, les actuels pensionnaires du centre commencent à montrer des signes de rapprochement.

En suivant Filippa et Vladik, les deux tigres qui ont été admis au Centre PRNCO cette année, nous avons pu voir comment les deux tigres nouaient des liens, alors même qu’ils se trouvent dans des enclos contigus et séparés.

Récemment, nous avons vu pour la première fois Filippa s’approcher de Vladik de très près, ce qui est assez exceptionnel, car elle avait pour habitude de garder ses distances. Aujourd’hui, les deux félins préfèrent se déplacer ensemble le long de la clôture et parfois, Filippa se met même à courir pour inviter son voisin au jeu.

Jusqu’à présent, nous n’avons constaté aucun comportement agressif de leur part.

L’une des étapes les plus importantes de la réhabilitation à la vie sauvage est la création de conditions particulières permettant aux animaux de développer des comportements naturels, propres à leur espèce.

Comme nous l’avons écrit dans un article précédent, le comportement de la chasse est particulièrement important chez les prédateurs et met beaucoup de temps à se développer. La capacité à communiquer efficacement avec un individu de la même espèce est tout aussi déterminante.

Les interactions sociales sont cruciales pour cette tigresse, qui est devenue orpheline très tôt et n’a pu vivre suffisamment d’expériences sociales avec sa famille. Il aura fallu deux mois pour que ces tigres commencent à tisser des liens et se mettent à communiquer. Nous sommes impatients de voir les progrès qu’ils vont effectuer dans leur processus de réhabilitation à la vie sauvage.

Les articles de blog suivants datent de 2016 et racontent le quotidien de Filippa et de Vladik depuis leur admission au centre :

La tigresse de Sibérie orpheline réhabilitée s’appellera Filippa

Nouvelles de Russie : Filippa la petite tigresse, en pleine forme, reprend des forces et apprend à survivre dans la nature

Russie : le centre accueille un nouveau tigre et en remet un autre en liberté

NOUVELLES DE RUSSIE : Filippa, la tigresse de l'Amour, nous montre ses rayures

Ekaterina Blidchenko

Le suivi des tigres réhabilités et remis en liberté est un projet du Centre PRNCO, également poursuivi par le Département d’inspection de la chasse du gouvernement de l’oblast autonome juif, l’Institut d’écologie et d’évolution de l’académie des sciences de Russie, la Wildlife Conservation Society (WCS) et le personnel des réserves naturelles de Bastak et de Khingansky, avec le soutien de la fondation « Phoenix » et d’IFAW.

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique