Le nouveau rapport d’IFAW fournit une analyse approfondie de l’ampleur de l’industrie de la chasse aux trophées dans le monde

Le nouveau rapport d’IFAW fournit une analyse approfondie de l’ampleur de l’indu
Mardi, 14 Juin, 2016
Washington, D.C., États-Unis

Les États-Unis sont, de loin, le premier importateur de trophées de chasse 

IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) publie aujourd’hui un rapport intitulé Tuer pour le prestige: une analyse du commerce mondial des trophées de chasse. Ce nouveau rapport fournit une analyse approfondie de l’ampleur du commerce issu de la chasse aux trophées et dévoile le nom des principaux pays importateurs de trophées d’animaux.

Selon ce rapport, fruit d’une analyse globale de la base de données sur le commerce de la Convention des Nations Unies sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), jusqu’à 1,7 million de trophées de chasse pourraient avoir fait l’objet d’échanges internationaux entre 2004 et 2014 et au moins 200 000 d’entre eux pourraient provenir d’espèces (« taxa ») considérées comme menacées.

« L’industrie de la chasse aux trophées est portée par la demande, et malheureusement la demande de trophées d’origine animale prévaut à l’échelle mondiale, déclare Jeff Flocken, Directeur régional Amérique du Nord d’IFAW. Même menacées d’extinction, ces espèces en danger continuent d’être chassées pour servir ensuite d’objets de décoration. C'est tout à fait scandaleux, à une époque où la survie des espèces animales est déjà menacée de toutes parts. »

D’après les recherches menées par IFAW, 107 états (dont 104 états importateurs et 106 exportateurs) ont participé à la chasse aux trophées entre 2004 et 2014 et les 20 premiers pays du classement sont responsables de 97 % des importations de trophées. Constat effarant, les États-Unis représentent 71 % de la demande côté importation, soit 15 fois plus que les pays arrivant en deuxième position – l’Allemagne et l’Espagne (ex-æquo à 5 %).

Sur les 20 premiers pays importateurs, la plupart des trophées ont été tués et importés depuis le Canada (35 %), l’Afrique du Sud (23 %) et la Namibie (11 %). Le plus grand nombre d’espèces menacées se compte dans les échanges entre le Canada et les États-Unis et, en deuxième position, entre les pays africains et les États-Unis.

L’analyse dévoile en outre que l’éléphant d’Afrique, le léopard d’Afrique et le lion d’Afrique, soit trois des quatre espèces menacées parmi les espèces fortement prisées connues sous le nom d’« Africa Big Five », font partie des six espèces menacées les plus échangées. Le commerce de trophées concernant les lions d’Afrique, en particulier, enregistre la plus forte hausse sur le plan statistique depuis 2004, avec un commerce mondial de plus de 11 000 trophées en neuf ans. D’autres espèces des Big Five restent populaires auprès des chasseurs de trophées, avec plus de 10 000 trophées d’éléphants et autant de trophées de léopards vendus légalement dans le monde entre 2004 et 2014. Comme pour les lions d’Afrique, la chasse aux trophées d’éléphants s’est intensifiée depuis 2004.

La France a toujours été parmi les cinq premiers pays importateurs du plus grand nombre de trophées de chasse de taxons menacés entre 2004 et 2013. Le taxon menacé le plus importé en France est de loin l’éléphant d’Afrique. 40 % des importations d’éléphants viennent de Tanzanie, 26 % du Cameroun, 9 % de République démocratique du Congo, 8 % du Mozambique et le reste de 10 autres pays. Le léopard est le deuxième du classement avec 45 % des trophées provenant de Tanzanie, 14 % de République centrafricaine, 9 % de République démocratique du Congo, 8 % de Namibie et le reste de 5 autres pays.

 

Fin

Note aux rédacteurs:

Des photos de qualité professionnelle sont disponibles après enregistrement sur www.ifawimages.com    

 

Post a comment

Contact presse

Matt Sutton (Rosen Group)
Contact phone:
+1 212.255.8478
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique