La France devient le premier pays européen à suspendre l’importation de trophées de lions

La France devient le premier pays européen à suspendre l’importation de trophées
Lundi, 23 Novembre, 2015
Reims, France

La France, en la personne de Mme. Ségolène Royal,  Ministre de l’Ecologie et du développement durable, a pris la semaine dernière la décision d’interdire l’importation sur le territoire français de trophées de lions. L’instruction a en effet été donnée la semaine dernière aux services dédiés de l’État de ne plus délivrer, auprès des chasseurs demandeurs, le permis les autorisant à rapporter des trophées de lions.

« C’est une mesure forte et essentielle en faveur de la sauvegarde des derniers lions d’Afrique » déclare Céline Sissler-Bienvenu, directrice d’IFAW France et Afrique francophone. « La France emboite le pas de l’Australie avec cette interdiction. Elle se positionne comme le premier état membre de l’Union européenne à s’inscrire dans une dynamique protectionniste à l’égard des lions et à envoyer un message dissuasif aux chasseurs : le lion ne sera  plus à leur menu. Espérons que cette décision française ouvre la voie pour d’autres pays européens. »

Cette décision fait suite non seulement à la tragédie du lion Cecil mais aussi à la diffusion récente de plusieurs documentaires sur cette thématique dont celui réalisé par Olivia Mokiejewski, Chasse : Main basse sur la savane diffusé le 21 septembre dernier.

Note aux rédacteurs :

On ne compte plus que quelque 32 000 lions à l’état sauvage. Leur population a diminué de 60 % au cours des trois dernières décennies. Victime de la perte d’habitat et des conflits et représailles avec les communautés locales, l’espèce est également directement menacée par la chasse aux trophées, une activité non durable dont le rôle dans le rapide déclin des lions continue d’être sous-estimé.

Le lion est classé à l’annexe II de la CITES, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction crée en 1975. Cette catégorie regroupe « des espèces qui, bien que n'étant pas nécessairement menacées actuellement d'extinction, pourraient le devenir si le commerce de leurs spécimens n'était pas étroitement contrôlé ». La CITES a été créée pour garantir que le commerce international de spécimens d’animaux ou de plantes sauvages ne compromette pas la survie des espèces dans leur habitat naturel.

 

Post a comment

Contact presse

Julie Landry (IFAW Communication)
Contact phone:
03 26 48 64 79
Contact portable :
06 12 36 40 07
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique