La collaboration internationale et inter-agences au cœur de la lutte contre le trafic d'espèces sauvages

La collaboration internationale et inter-agences au cœur de la lutte contre le t
Vendredi, 21 Novembre, 2014
Addis Abeba, Éthiopie

À l'issue d'un atelier de formation destiné à développer les compétences des forces de l'ordre des États de la corne de l'Afrique, les participants se sont accordés sur l'importance d'une meilleure coopération au niveau international afin de lutter efficacement contre le trafic d'espèces sauvages.

L'atelier, qui a débuté lundi à Addis Abeba, en Éthiopie, était organisé conjointement par l'Autorité éthiopienne pour la conservation de la faune sauvage (EWCA), le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), l'équipe spéciale de l'Accord de Lusaka (LATF) et INTERPOL.

Trente-sept officiers des autorités de protection de la faune sauvage du département des douanes et des organes de gestion de la CITES venus de neuf pays d'Afrique et de la péninsule arabique ont ainsi appris les compétences de terrain requises pour identifier et prendre en charge les espèces ciblées par les trafiquants dans ces régions. Cet atelier a aussi mis l'accent sur l'état du commerce pour ces espèces, sur la criminalité faunique et sa répression, sur les conventions et les organisations de commerce international, et sur la coopération inter-agences afin d'améliorer l'échange d'informations à l'échelle régionale et mondiale. L'atelier a accueilli des participants venus du Kenya, d'Ouganda, d'Éthiopie, de Tanzanie, du Yémen, d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, d'Oman et de Jordanie.

Le commandant Kebede Bizuneh a déclaré lors de la cérémonie de clôture : « De nombreuses espèces animales sont braconnées afin de fabriquer des bibelots de luxe ou servir d'animaux de compagnie. Cette situation alarmante nécessite une collaboration internationale et inter-agences renforcée dont nous avons posé les bases lors de cette semaine de formation. Afin d'endiguer le trafic d'espèces sauvages, cette collaboration doit s'étendre au-delà de cet atelier et se poursuivre une fois que chaque participant aura regagné son poste. »

Azzedine Downes, Directeur général d'IFAW, s'est engagé au nom d'IFAW à aider les forces de l'ordre à parfaire leurs compétences afin de lutter encore plus efficacement contre le trafic d'espèces sauvages.

Kelvin Alie, Directeur du programme Commerce d'espèces sauvages d'IFAW, confirme : « Vu l'ampleur de la criminalité faunique à l'échelle internationale, il faut absolument resserrer la collaboration entre les agences gouvernementales à travers le partage d'informations. Combattre la criminalité faunique requiert des actions collectives qui mettent en commun les informations, les moyens financiers et les effectifs de chacun. Le partage d'informations est une condition sine qua non pour combattre efficacement des groupes criminels de plus en plus sophistiqués. »

Cette formation s'inscrit dans le cadre d'une stratégie globale visant à appuyer les forces de l'ordre dans leur combat contre la criminalité faunique au niveau régional par le développement de réseaux. Ce travail est placé sous l'égide du programme ARREST (Africa's Regional Response to Endangered Species Trafficking, Programme régional de lutte contre le trafic d'espèces en danger d'Afrique) et il est mis en œuvre par le biais d'un partenariat entre IFAW, l'African Wildlife Foundation (AWF) et la Freeland Foundation.

L'AWF, l'un des partenaires du programme ARREST, a organisé des formations similaires dans d'autres pays afin de renforcer la collaboration dans la lutte contre le trafic d'espèces sauvages à l'intérieur et à l'extérieur des frontières. Des ateliers ont notamment été mis sur pied au Kenya et seront à l'avenir présentés dans d'autres pays où sévissent le braconnage et le trafic d'espèces sauvages.

Patrick Bergin, Directeur général de l'African Wildlife Foundation, déclare « La criminalité faunique est difficile à endiguer, c'est pourquoi il est nécessaire que les individus en charge des arrestations, des poursuites et des condamnations soient informés, formés et compétents pour s'assurer que ces procédures soient effectuées quand elles peuvent l'être. »

Représentant plusieurs milliards d'euros de revenus annuels, le trafic d'animaux sauvages est l'une des activités criminelles les plus lucratives au monde derrière le trafic de drogues, le blanchiment d'argent et la contrefaçon. Selon un rapport d'IFAW intitulé « La Nature du crime: répercussions du commerce illicite d'espèces sauvages sur la sécurité mondiale  la contrebande d'ivoire et le commerce d'espèces sauvages sont liés à d'autres formes de crime organisé tels que le terrorisme, le trafic d'armes et le trafic de drogues. Ces dernières années, l'Éthiopie notamment est devenue une plaque tournante majeure dans le trafic d'ivoire : la quantité totale d'ivoire saisie par l'État est ainsi estimée à 6,3 tonnes.

IFAW a déjà formé plus de 2 450 officiers en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, en Océanie et aux Caraïbes depuis 2006. Les formations sont organisées en collaboration avec les institutions nationales des pays respectifs et avec d'autres organisations comme INTERPOL, l'équipe spéciale de l'Accord de Lusaka (LATF) et l'Autorité éthiopienne pour la conservation de la faune sauvage (EWCA).

Fin

À propos de l'EWCA (Autorité éthiopienne pour la conservation de la faune sauvage)

L'Autorité éthiopienne pour la conservation de la faune sauvage (EWCA) a été créée par l'ordonnance n° 575/2008. Cet organisme gouvernemental sous tutelle du Ministère de la Culture et du Tourisme est chargé de la préservation et de l'exploitation durable des espèces sauvages en Éthiopie. L'EWCA œuvre à la protection de la faune sauvage en étroite collaboration avec divers acteurs nationaux et internationaux. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www.ewca.gov.et.

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

 

À propos de l'African Wildlife Foundation

Fondée en 1961, l'African Wildlife Foundation (AWF) est un organisme majeur œuvrant pour la conservation de la faune et de la flore sauvages sur le continent africain. Les programmes et les stratégies de conservation de l'AWF s'appuient sur des bases scientifiques solides et s'articulent autour de deux principaux objectifs : protéger la faune et la flore africaines et assurer un avenir plus durable aux Africains. Depuis sa création, l'AWF protège les espèces et les habitats menacés, promeut les opérations de conservation profitant aux communautés humaines locales et forme des centaines de citoyens dans le but d'assurer la survie du patrimoine naturel inestimable de l'Afrique. L'AWF est un organisme à but non lucratif dont le siège est basé au Kenya et enregistré aux États-Unis au paragraphe 501 (c) (3). Pour plus d'informations, consultez le site  www.awf.org et suivez-nous sur Twitter @AWF_Official et sur Facebook à facebook.com/AfricanWildlifeFoundation.

Post a comment

Contact presse

Jacqueline Nyagah, Communications Manager (IFAW East Africa)
Contact phone:
+254 20 3870540
Contact portable :
+254 722 607 640
Contact email:
Kathleen Garrigan (AWF)
Contact phone:
+1 202 939 3326
Contact portable :
+1 912 661 4962
Contact email:
Ahmad Abou-Zahra (IFAW Middle East)
Contact phone:
+971 4 351 7479
Contact email:
Ato Mohammed Hussein ((Ethiopian Conservation and Wildlife Authority)
Contact phone:
+251 911780366
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Staci McLennan, Directrice régionale pour l'Union européenne
Directrice régionale pour l'Union européenne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie