La CITES part à l’assaut de la criminalité en ligne liée à la faune sauvage

Vendredi, 30 Septembre, 2016
Johannesburg, Afrique du Sud

Les cybercriminels de la faune sauvage vont être scrutés plus minutieusement que jamais après l'engagement pris par les 183 Parties à la CITES d’éradiquer le commerce illégal de la faune sauvage en ligne.

Cette décision a été prise au cours d'une réunion au plus haut niveau lors de la CoP17 de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore) qui se tient actuellement à Johannesburg, en Afrique du Sud.

« Cette décision va conduire à une contre-offensive beaucoup plus cohérente contre les cybercriminels de la faune sauvage, car elle rassemble les forces de l’ordre, les plateformes de commerce en ligne et les réseaux sociaux du monde entier dans l’objectif commun de sauver la faune sauvage», a déclaré Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne liée à la faune sauvage d'IFAW.

Tania McCrea-Steele a indiqué qu’IFAW se félicite de l'intention du Secrétariat de collaborer avec les plateformes de commerce en ligne et les réseaux sociaux afin de s’attaquer aux cybercriminels de la faune sauvage.

La criminalité en ligne liée à la faune sauvage constitue une menace sérieuse pour les espèces en voie de disparition comme l’ont clairement établi les recherches menées par IFAW depuis 2004. Récemment, dans son rapport de 2014, Recherché : mort ou vif, le trafic d'espèces sauvages en ligne révélé, IFAW révélait que son enquête de six semaines, menée à travers 16 pays dans le monde, avait recensé plus de 30 000 animaux sauvages menacés et en danger proposés à la vente en ligne, qu'il s'agisse d'animaux vivants ou de leurs parties, pour un montant équivalant à pas moins de 10 millions de dollars (environ 9 millions d'euros).

Cette décision à la CITES est intervenue lors d'une réunion durant laquelle les gouvernements et les ONG ont examiné la menace croissante que constitue le commerce en ligne illégal des espèces sauvages.

La décision appelle INTERPOL à réunir les forces de l’ordre pour surveiller efficacement la criminalité liée à la faune sauvage. Les Parties auront désormais aussi l’opportunité de se réunir et de revoir leur législation en participant à cet atelier.

Ce document avait été déposé par le Kenya, dont le représentant a déclaré que son pays était préoccupé par la menace que la cybercriminalité liée à la faune sauvage fait peser sur la survie des espèces menacées.

"Les opérations de contrôle et les poursuites montrent que les criminels qui cherchent à tirer profit du commerce illégal des espèces sauvages en voie de disparition utilisent maintenant Internet pour faciliter leurs activités criminelles" a déclaré le Kenya.

 «Il est essentiel que nous ayons des lois solides s’attaquant spécifiquement à cette menace unique que représente la criminalité en ligne liée à la faune sauvage, tout en augmentant les capacités d’application de la loi et le partage de renseignements sur cette question. En outre, il est nécessaire d’impliquer des plates-formes de commerce en ligne qui peuvent aider les forces de l'ordre mais aussi améliorer la sensibilisation des consommateurs ".

Les Parties qui ont parlé en faveur de cette décision étaient les suivants:

La Syrie, la Guinée, Israël, l'Inde, la Malaisie, le Sénégal, le Libéria, le Costa Rica, les Maldives, le Nigeria, l'Afrique du Sud et l'Union européenne.

 

FIN

EDITEURS : des photographies en haute-définition sont disponibles sur www.ifawimages.com

 

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Christina Pretorius (IFAW Afrique du sud)
Contact phone:
+27 82 330 2558
Contact portable :
cpretorius@ifaw.org
Doerte von der Reith, IFAW Allemagne
Contact phone:
27 764529498
Contact portable :
dvonderreith@ifaw.org

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique