Katrina, 10 ans après : tout le monde doit avoir sa place dans les canots de sauvetage

44 % des gens qui ont refusé d'évacuer pendant l'ouragan Katrina ont agi ainsi car ils ne pouvaient pas emmener leurs animaux avec eux.

Mon équipe meurt de chaud, elle a pris des coups de soleil, elle est couverte de poussière... C'est un jour de formation comme un autre au camp d'entraînement construit à Gonzales, en Louisiane, après le passage de Katrina.

Nous sommes heureux d'être ici, en compagnie de nombreux homologues déterminés à améliorer sans relâche notre capacité collective à venir en aide aux animaux, à l'échelle locale comme nationale, lors de catastrophes. Pendant huit jours, des spécialistes du sauvetage d'animaux venus des quatre coins des États-Unis inculquent des techniques poussées de sauvetage à nos meilleurs éléments afin que nous puissions diffuser ces enseignements auprès de nos communautés locales.

Hier soir, une intervenante répondant au nom de Pam m'a raconté comment elle s'est jointe aux opérations de sauvetage d'animaux pendant l'ouragan Katrina.

Pendant les jours qui ont suivi l'inondation, Pam a conduit un bus qui transportait des personnes nécessitant une attention médicale. À d'innombrables reprises, elle a vu des patients attacher leurs animaux à des piquets, à des bancs ou à des poteaux avant de monter dans le bus car les animaux n'étaient pas autorisés à les accompagner. Marquée à tout jamais par ces événements, elle était déterminée à faire changer les choses.

Vous imaginez-vous devoir faire un choix entre vous soigner et abandonner votre animal ?

Pam et des centaines d'autres habitants de Louisiane ont milité afin que de nouvelles lois soient votées dans leur État et au niveau fédéral, pour accepter, voire exiger que les animaux accompagnent leurs propriétaires lors des opérations d'évacuation et d'hébergement en cas de catastrophe.

En 10 ans, depuis que l'ouragan Katrina a entraîné le déplacement ou le décès de quelque 250 000 chiens et chats, nous avons fait beaucoup pour permettre aux familles de rester ensemble, mais il reste encore du chemin à parcourir.

Lorsqu'un désastre se produit, les propriétaires d'animaux ont souvent besoin qu'une équipe de sauveteurs spécialisés comme celle d'IFAW leur vienne en aide.

Forts de la plus grande équipe internationale de sauvetage d'animaux, toutes espèces confondues, nous partageons en permanence notre expérience avec nos partenaires dans le monde.

Nous sommes heureux de participer au camp d'entraînement en compagnie de deux responsables d'intervention internationales, le Dr Elena Garde de l'ERN IFAW‑GAAP en Amérique du Sud, et Radhika Bhagat de l'ERN IFAW-WTI en Inde.

Les partenaires du Réseau international de sauvetage d'urgence (ERN) d'IFAW identifient les communautés les plus exposées aux tornades, ouragans, éruptions volcaniques, tremblements de terre et inondations afin de déterminer comment préparer au mieux les populations à l'éventualité d'un désastre.

Elena et Radhika interviennent dans des zones où les risques de catastrophe naturelle sont très élevés. En Amérique du Sud comme en Inde, nos équipes développent et mettent en application des normes d'intervention à partir des enseignements acquis sur le terrain, comme lors du passage de Katrina aux États-Unis.

Bien sûr, il est important de se rappeler les animaux dont les vies ont été perdues ou sauvées il y a dix ans ; se les remémorer et leur rendre hommage, cela fait partie de notre nature. Toutefois, il est également essentiel de se tourner vers l'avenir et d'imaginer qu'un jour, tous les États américains et tous les pays reconnaîtront la place qu'occupent les animaux dans nos cœurs, dans nos esprits et dans nos familles.

En cas d'inondation, nous méritons tous, sans exception, notre place dans les canots de sauvetage.

 

 

Au camp d'entraînement, IFAW a côtoyé la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux (ASPCA), Code 3 Associates, l’équipe de sauvetage des animaux de Louisiane, l'école vétérinaire de l'université d'État de Louisiane, RedRover, le programme Animal Care du service de soins aux animaux et de la faune sauvage sous l'égide du ministère de l'Agriculture américain (USDA), l'American Humane Association et l'Alliance nationale des programmes fédéraux sur les situations d’urgence agricoles ou animales (NASAAEP). Ensemble, nous avons dispensé les formations suivantes : opérations de sauvetage pendant l’étale, capture et manipulation respectueuse des animaux, décontamination, premiers secours animaliers, sauvetage en cas de feu de forêt, évaluation, hébergement d'urgence et techniques de sauvetage pour les gros animaux.  

Shannon Walajtys

Découvrez davantage de témoignages à propos de l'ouragan Katrina.

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW