Journée mondiale des océans : les efforts de protection des baleines par les compagnies de fret maritime reconnus

Journée mondiale des océans : les efforts de protection des baleines par les com
Jeudi, 8 Juin, 2017
Washington, DC

Les collisions entre les baleines franches de l'Atlantique Nord en voie de disparition et les grands navires de fret représentent l'une des principales causes de décès pour ces baleines rares et entravent la reconsitution des populations de cette espèce qui ne compte plus que 500 individus. En guise de mesure de protection, il est requis des opérateurs de navires de ne pas dépasser la vitesse de dix nœuds dans les zones d’habitat de la baleine franche et leur vitesse est surveillée.

A l’occasion de la Journée mondiale des océans, IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, et le sanctuaire marin national de Stellwagen Bank (SBNMS) publient un rapport de synthèse sur le respect de la vitesse par les compagnies de fret maritime au cours des deux dernières années intitulé « Projet de responsabilité d'entreprise de la baleine franche ».

« De plus en plus d'entreprises de transport maritime et d’opérateurs de navires prennent ces restrictions de vitesse au sérieux. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la baleine franche qui est en voie de disparition. Notre objectif est 100% de conformité A+ et nous félicitons COSCO et MSC d’avoir montré l'exemple », a déclaré Patrick Ramage, Directeur du programme de conservation marine d’IFAW.

Deux compagnies, China COSCO Shipping Corporation et Mediterranean Shipping Company (MSC) font figure de pionniers du secteur avec les meilleurs résultats. Un volume total de plus de 2 000 transits ont été évalués avec 220 navires et 149 compagnies en 2015 suivis de 211 navires et 145 entreprises en 2016. L'analyse menée par le coordonnateur de recherche de SBNMS, le Dr. David Wiley et l'écologiste spatial Michael Thompson, a mis en évidence des améliorations significatives de la conformité au cours de cette période de deux ans. En 2015, 72 % des navires ont atteint les notes A ou A+, et 83 % des navires ont atteint ces mêmes notes en 2016. En contrepartie, 15 % des entreprises sont toujours au niveau C ou inférieur à 79 % de conformité ou moins.

L'Administration océanique et atmosphérique nationale des États-Unis (NOAA), agence gouvernementale chargée de la protection des baleines noires, a promulgué en 2008 la Règle de réduction des collisions entre les navires et la baleine franche afin de réduire le risque de blessures graves et de collisions mortelles occasionnées aux baleines par les navires en exigeant que ces derniers réduisent leur vitesse à 10 nœuds tout au plus dans les zones de gestion saisonnière spécialement délimitées. Deux de ces zones (Cape Cod Bay SMA et Off Race Point SMA) sont situées au large de la côte du Massachusetts et chevauchent le sanctuaire maritime national de Stellwagen Bank (NMS).

« Ce projet est un très bon exemple de collaboration entre le secteur public et le secteur privé dans le cadre de la protection des baleines franches, qui, de plus, distingue les entreprises méritantes pour l’efficacité de leurs mesures de conservation », a déclaré Ben Haskell, Directeur du sanctuaire.

Les déplacements ont été contrôlés et les navires ainsi que leurs entreprises ont été notifiés et une note leur a été attribuée en fonction de la conformité avec les dispositions de la règle de la NOAA concernant la diminution des collisions avec les navires. Les entreprises et les navires qui ont obtenu des notes A+ ou A avec une conformité de 90 à 100 % ont reçu des certificats de responsabilité d'entreprise visant à distinguer leurs efforts dans le cadre de la protection des baleines.

« En tant qu'entreprise engagée dans la sécurité et la responsabilité des entreprises dans le monde entier, MSC est satisfaite d'être reconnue pour les mesures efficaces déployées afin d’aider à protéger les baleines franches et les habitats marins en voie de disparition », a déclaré Claudio Bozzo, Chef d'exploitation pour MSC Mediterranean Shipping Company.

« COSCO SHIPPING s'engage à jouer son rôle pour protéger les baleines et le milieu marin. Nous sommes ravis de la reconnaissance du fait que nos navires, leurs opérateurs et nos équipes participent pleinement à la réalisation de cet engagement », a déclaré Howard Finkel, Vice-président, COSCO SHIPPING North America.

Pour accroître la sensibilisation des opérateurs de navires et améliorer la capacité de certains navires à se conformer aux mesures de protection des baleines, IFAW, NOAA et la société de développement d'applications Conserve IO se sont associés pour produire Whale Alert, une application gratuite pour smartphone. Whale Alert affiche les mesures de gestion des populations de baleines franches pour les opérateurs de navires sur des cartes nautiques faciles à lire et elle avertit les marins lorsqu'ils entrent dans une zone de protection. Whale Alert agit également comme un outil scientifique citoyen. En utilisant Whale Alert, les opérateurs de navires, les plaisanciers et toute personne à terre peuvent signaler la  présence de baleines directement dans une base de données utilisée par les scientifiques. 

Post a comment

Contact presse

Kerry Branon (IFAW)
Contact phone:
+1 (508) 744-2068
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine