Des barges et remorqueurs de haute mer désertent une pouponnière de baleines en Russie suite à la plainte d'une coalition d'ONG menée par IFAW

Les baleines grises de l'ouest du Pacifique qui se réfugient dans la baie de Piltun sont mieux protégées depuis que les navires pétroliers ont quitté la région.Il y a un mois, un groupe de scientifiques campant dans la baie de Piltun, près de l'île de Sakhaline, et travaillant pour IFAW et le Pacific Geography Institute de Petropavlovsk-Kamtchatski, a constaté que les baleines couraient un grave danger.

Il a été témoin du transfert de barges de haute mer par des remorqueurs dans des conditions de faible visibilité (en pleine nuit et sous un épais brouillard), constituant de fait une menace pour les baleines grises occidentales, une espèce menacée, ainsi exposées à de forts risques de percussion et de pollution sonore.

Le groupe, qui conduit le seul programme indépendant de recherches sur la baleine grise occidentale de la région, s'est empressé d'avertir trois ONG.

Le 19 juillet, IFAW, le Fonds mondial pour la nature (WWF) et l'organisme publique régional « Sakhalin Environment Watch » se sont associés pour porter plainte auprès du Service fédéral de contrôle et de gestion des ressources naturelles et demander la suspension immédiate de la navigation des cargos ainsi que l'ouverture d'une enquête sur la conformité de ces opérations avec la loi.

Le 22 juillet, les trois ONG ont organisé une réunion d'urgence avec Exxon Neftegaz Limited et ExxonMobil Russie, dévoilant une large série de preuves d'infractions aux règlements sur la sécurité environnementale concernant les opérations de remorquage.

Suite à cela, toutes les barges et remorqueurs navigant dans la région ont dû déserter les lieux.

L'expédition de recherche d'IFAW et du Pacific Geography Institute a pour mission de superviser et de contrôler les activités dans la baie de Piltun afin d'assurer la collecte permanente de données sur la population de baleines grises occidentales, qui a montré jusqu'à présent que la reproduction de cette population de baleines peut avorter les années où les perturbations sont importantes.

En 2001, IFAW a mis en place une coalition d'organisations environnementales afin de protéger les baleines grises occidentales contre les dangers de l'industrie pétrolière et gazière qui mène des explorations au large de la côte nord-ouest de l'île de Sakhaline. Plus de 50 ONG internationales et russes, comme IFAW, le WWF en Russie, Greenpeace Russie, PERC et l'organisme publique régional « Sakhalin Environment Watch », se sont associées pour élever la voix. Grâce à cela, la trajectoire du pipeline pétrolier qui devait initialement traverser la zone d'alimentation des baleines a été déviée.

Les baleines grises occidentales, qui avaient presque disparu au milieu des années 1960 à cause des campagnes de chasse sont parvenues à rétablir leur niveau de population, qui compte aujourd'hui entre 150 et 170 individus seulement. L'espèce est classée parmi les espèces en danger critique par la Liste rouge de l'UICN, une catégorisation rendue possible par la campagne de recherche que soutient IFAW.

L'été, les baleines se rassemblent dans les eaux hautement nutritives de la côte nord-ouest de l'île de Sakhaline. À l'orée de la baie de Piltun se situe un "pouponnière" de baleines unique en son genre. Il abrite une source d'alimentation importante pour les baleines femelles et leurs petits, qui ont besoin d'eaux peu profondes où la nourriture est abondante.

Mais au cœur de cet habitat, les compagnies pétrolières et gazières mènent des campagnes d'exploration et de forage qui posent de sérieuses menaces pour les cétacés, alors exposés aux risques de pollution sonore, de dégradation de l'habitat, d'enchevêtrement et de collision.

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova

 

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique