Cupidon décoche une nouvelle flèche chez les tigres de Sibérie

© PRPO "TIGER Center"

Nous continuons de surveiller l’évolution des tigres de l’Amour remis en liberté en 2014 dans l’Extrême-Orient russe. Voici quelques nouvelles dignes de la Saint-Valentin.

Une équipe de surveillance se trouve actuellement dans la réserve protégée de « Zuravliny », dans l’oblast autonome juif. Elle étudie les sites de chasse des jeunes tigres et vérifie régulièrement les clichés pris par les pièges photographiques installés sur leur territoire. Les images obtenues montrent que les tigres remis en liberté se sont bien adaptés à leur nouvelle vie.

La réserve de « Zuravliny » abrite deux tigres de Sibérie, Svetlaya et Borya. Leur histoire est fascinante. Svetlaya est une tigresse orpheline qui a été remise en liberté en juin 2014 après avoir été sauvée puis réhabilitée. Une fois libre, elle s’est immédiatement trouvé un territoire à elle dans le périmètre de la réserve. Dix-huit mois plus tard, un tigre mâle baptisé Borya, lui aussi réhabilité par nos soins, s’est aventuré dans cette région, alors qu’il avait été remis en liberté dans l’oblast d’Amour au sein de la réserve de « Zhelundinsky ».

 

Borya a parcouru plus de 500 kilomètres pour retrouver la trace de Svetlaya, qui ne l’avait jusqu’alors côtoyé que dans l’enclos du centre de réhabilitation.

Leurs retrouvailles dans la nature ont été enregistrées en décembre 2015. Ils se sont par la suite croisés à de nombreuses reprises et, plus d’une fois, ils ont passé plusieurs jours ensemble. L’équipe de surveillance a pu suivre leurs mouvements grâce aux colliers satellite dont ils sont équipés. Ces appareils ont été attachés aux tigres avant leur remise en liberté et fonctionnent parfaitement depuis.

L’équipe s’est également rendue sur les lieux visités par les tigres et y a placé des pièges photographiques. Le couple a été aperçu en train de se reposer, de jouer et de chasser ensemble. Des carcasses de sangliers portant la marque des tigres ont ainsi été retrouvées sur pas moins de quinze sites de chasse.

Cela pourrait signifier que les jeunes tigres sont en couple et que Svetlaya donnera naissance à des petits au printemps. Les données obtenues depuis leur remise en liberté sont absolument exceptionnelles. C’est la première fois qu’on en apprend autant sur la vie et les interactions sociales des tigres sauvages.

La surveillance de ces tigres de Sibérie est opérée conjointement par le PRPO Center Tiger, le Département d’inspection des chasses de l’oblast autonomie juif, la Wildlife Conservation Society (WCS), l’A.N. Severtsov Institute of Ecology and Evolution de l’Académie des sciences russe et les réserves naturelles de Bastak et de Khingansky, avec le soutien du Phoenix Fund et d’IFAW.

--EB

Pour en savoir plus sur notre travail concernant les tigres, rendez-vous sur notre page de campagne

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique