CBI : le projet de création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud une fois de plus sabordé

Aujourd’hui, deuxième jour de la 66e session plénière de la Commission baleinière internationale qui se déroule à Portorož, en Slovénie, la proposition des pays d’Amérique latine de créer un sanctuaire de baleines dans l’Atlantique sud a une fois de plus été rejetée, n’obtenant pas les trois quarts des votes nécessaires pour remporter la majorité.

 
 

Au terme du scrutin, Matt Collis, chef de la délégation d’IFAW à la CBI, a pris la parole : 

 

“ Une fois de plus, le projet de création d’un sanctuaire pour baleines dans l’Atlantique sud a été sabordé. C’est tout simplement décevant. Un sanctuaire dans la région aurait permis de protéger une grande variété d’espèces de baleines et de dauphins. Si cette proposition avait été adoptée, elle aurait placé la CBI au rang des institutions modernes réellement soucieuses de la conservation des baleines. Hélas, la CBI a choisi de rejoindre le club poussiéreux des chasseurs de baleines. ”

“ Les projets de recherche non létale dans cette région ont déjà fourni des données précieuses sur les baleines, que la création d’un sanctuaire aurait permis de corroborer, en apportant des informations bien plus utiles et précises que celles extorquées lors des soi-disant expéditions de chasse “ scientifique ” à la baleine. ”

Le sud de l’océan Atlantique abrite des populations de rorquals communs, de baleines à bosse, de baleines bleues, de rorquals boréals, de baleines de Minke, de baleines franches, d’orques et de grands cachalots.
 
 
Nous espérons que cette question sera à nouveau soulevée lors de la 67e session de la Commission baleinière internationale, qui se tiendra probablement au Brésil en 2018.
 
Sharon Livermore
 
En savoir plus sur la Commission baleinière internationale (CBI) et son importance pour la lutte pour la conservation des baleines.

Annexe – Résultats du scrutin de la 66e session de la CBI sur la création d’un sanctuaire de baleines dans l’Atlantique sud

 

Post a comment