À cause de l’essor du braconnage des éléphants ces dernières années, de nombreux éléphanteaux se retrouvent orphelins et sont incapables de survivre seuls.

IFAW travaille à la réhabilitation de ces animaux majestueux en Inde et en Zambie afin de les rendre à l’état sauvage dès qu’ils sont devenus autonomes.

En coopération avec le WTI (Wildlife Trust of India), une organisation partenaire, et le Département des forêts de l’État d’Assam, IFAW s’occupe des éléphanteaux et d’autres animaux orphelins dans notre Centre de sauvetage des animaux sauvages près de Karzinga, une région où la présence humaine est trop forte pour y envisager la remise en liberté d’animaux sauvages.

Les jeunes animaux recueillis ont perdu leur mère à cause du braconnage ou ont été séparés de leur troupeau en raison de conflits hommes-éléphants ou de catastrophes naturelles telles que des inondations. Jusqu’à présent, 11 éléphants ont été relâchés dans le parc national de Manas.

Le Centre des éléphants de Lilaly, créé dans le cadre du Projet d'orphelinat pour les éléphants (POE), en périphérie de Lusaka, en Zambie, est le premier centre de réhabilitation de ce genre en Afrique australe.

Le POE est un projet du GRI (Game Rangers International) mis en place par la David Shepherd Wildlife Foundation, en étroite collaboration avec l'Autorité de la faune sauvage de Zambie et IFAW.

Dès que les éléphanteaux sont sevrés, ils sont transportés jusqu’au parc national Kafue, où ils rejoignent d’autres orphelins plus âgés au Centre de remise en liberté du Kafue, aussi créé dans le cadre du POE, avant d’entreprendre leur retour à l’état sauvage.

Faire un don
Notre travail dépend de votre générosité. Donnez ce que vous pouvez pour aider les animaux.

Notre travail dépend de votre générosité. Donnez ce que vous pouvez pour aider les animaux.

Faire un don

Notre travail dépend de votre générosité. Donnez ce que vous pouvez pour aider les animaux.

D'autres moyens de faire un don