Une enquête d’IFAW et de la WCS dévoile l’ampleur du commerce d’ivoire et d’espèces sauvages sur Craigslist

Mardi, 28 Avril, 2015
Washington, D.C.

Faisant suite à un rapport montrant que des centaines de spécimens sont mis en vente chaque mois sur ses sites pour une valeur de plusieurs millions d’euros, Craigslist décide de revoir sa politique.

Washington, D.C., 30 avril 2015 – Le Fonds international pour la protection des animaux et la Wildlife Conservation Society (WCS, www.wcs.org) viennent de publier un rapport intitulé « L’Éléphant contre la souris : enquête sur le commerce de l’ivoire sur Craigslist ».

L’objectif premier de ce rapport était de chiffrer la quantité d’ivoire et d’autres produits dérivés de l’éléphant mise en vente sur certains sites appartenant au portail Craiglist.org. L’enquête, conduite sur 28 sites de Craigslist entre le 16 et le 20 mars 2015, a permis de recenser 522 annonces vendant 615 articles (ivoire, cuir d’éléphant et autres produits semblables) pour un total de près de 2 millions d’euros. En extrapolant sur une année, cela représente plus de 6 600 articles sur ces seuls sites, pour une somme totale avoisinant les 20 millions d’euros. Ces chiffres montrent clairement que le commerce de l’ivoire est particulièrement florissant sur Craigslist.

Avant la publication du rapport, IFAW et la WCS se sont rapprochés de Craigslist afin de voir ce qui pouvait être fait pour éviter la vente d’ivoire illégal et de produits dérivés d’espèces sauvages sur ses sites. À la suite de ce dialogue, Craigslist a inclus dans sa politique d’utilisation une mention claire interdisant la vente « d’ivoire, de spécimens appartenant à des espèces protégées, menacées et/ou en danger d’extinction et de toute partie d’animal appartenant à ces espèces ».

 « La situation sur Craigslist montre à quel point le commerce d’espèces sauvages est florissant sur Internet, surtout quand les sites d’annonces ne sont pas suffisamment vigilants », déclare Peter LaFontaine, Responsable de campagne d’IFAW. « eBay, Etsy et de nombreux sites de vente en ligne ont coopéré de plein gré avec les forces de l’ordre pour réduire le trafic d’espèces sauvages sur leurs plateformes. La décision de Craigslist d’ajouter explicitement l’ivoire à la liste des articles interdits est un pas dans la bonne direction, mais l’entreprise doit faire davantage pour faire respecter sa politique et supprimer les annonces d’ivoire de ses sites. »

John Calvelli, Vice-président exécutif pour les affaires publiques de la WCS et Directeur de la campagne 96 Elephants, ajoute : « Cette enquête essentielle montre que l’ivoire circule encore beaucoup sur les marchés, notamment aux États-Unis. La WCS, à travers sa campagne 96 Elephants en particulier, tente de faire cesser les massacres, d’endiguer le trafic et de mettre un terme à la demande. Nous espérons que ce rapport permettra de mettre en lumière toute la nécessité de fermer les marchés intérieurs à l’ivoire. »

Cette enquête n’est pas la première du genre. En 2008, IFAW avait publié un rapport similaire sur eBay.com, intitulé La mort à clavier portant. En retour, le groupe eBay avait annoncé qu’il n’autoriserait plus la vente d’ivoire sur sa plateforme, et collabore depuis avec IFAW pour s’assurer que ses filtres de recherche restent efficaces contre le commerce d’espèces sauvages. En 2014, IFAW a publié deux autres rapports. Le premier, intitulé Recherché mort ou vif, le commerce en ligne d’animaux sauvages dévoilé, montre que l’interdiction de l’ivoire sur eBay a eu l’effet escompté dans une large mesure, quand bien même certains problèmes subsistent. Le second, intitulé La survie aux enchères : la crise de braconnage des éléphants et le rôle des ventes aux enchères sur le marché de l’ivoire aux États-Unis, montre le lien existant entre la vente d’ivoire aux États-Unis et l’essor du braconnage des éléphants en Afrique à l’ère de la mondialisation. La WCS, via sa campagne 96 Elephants, s’en est aussi pris à l’émission de télévision Antiques Roadshow l’année dernière, conduisant la chaîne PBS à s’engager à ne plus faire l’éloge des défenses d’ivoire dans ses programmes et à évoquer le problème du commerce de l’ivoire.

La publication de ce rapport coïncide avec un certain nombre d’initiatives nationales et fédérales du gouvernement américain visant à endiguer le commerce de l’ivoire et d’autres produits dérivés d’espèces sauvages dans le but de protéger ces animaux. IFAW, la WCS et les 195 organisations partenaires de la campagne 96 Elephants travaillent actuellement sur le projet de loi du gouvernement fédéral visant à interdire le commerce d’ivoire, mais aussi avec certains États comme la Californie afin qu’ils fassent passer à l’échelle nationale des lois interdisant le commerce d’ivoire. L’année dernière, les États de New York et du New Jersey ont ainsi adopté de nouvelles lois afin de combler certaines lacunes du texte de loi fédéral.

On estime que 96 éléphants sont tués chaque jour par les braconniers en Afrique, soit 35 000 par an. À ce rythme, les populations d’éléphants de forêt d’Afrique centrale seront éteintes dans dix ans.

Pour consulter le rapport, rendez-vous sur https://www.ifaw.org/sites/default/files/IFAW-craigslist-ivory-report-2015.pdf

Note aux rédacteurs :

Wildlife Conservation Society (WCS)

MISSION : La WCS est dédiée à la protection des animaux sauvages et de leur habitat dans le monde entier par le biais de la science, d’actions de conservation, de l’éducation et de la sensibilisation à la préservation de la nature.

VISION : La WCS veut créer un monde où les animaux sauvages puissent prospérer dans des écosystèmes terrestres et aquatiques en bonne santé, un monde où les sociétés donnent à la diversité et à l’intégrité de la vie leur juste valeur. Depuis son siège situé dans le zoo du Bronx, la WCS a déployé un programme de conservation mondial qui œuvre dans plus de 60 pays et dans tous les océans, ainsi que dans les cinq parcs naturels de New York, qui voient défiler 4 millions de visiteurs par an. La WCS s’appuie sur son expérience de terrain et dans les zoos et aquariums pour mener à bien sa mission de conservation. Retrouvez-nous sur www.wcs.org et suivez-nous sur Twitter : @thewcs

96 Elephants

La WCS est au premier rang de la lutte internationale pour sauver les éléphants d’Afrique et mettre fin à la crise actuelle du braconnage et du trafic d’ivoire. En septembre 2013, la WCS a lancé sa campagne 96 Elephants pour mettre un terme aux massacres, endiguer le trafic et juguler la demande. Cette campagne est axée sur les thématiques suivantes : interdire le commerce de l’ivoire, protéger les éléphants et éduquer le grand public sur les liens entre consommation d’ivoire et braconnage.

www.96elephants.org

Post a comment

Contact presse

Alex Kutler (IFAW)
Contact phone:
+1 646.695.7046
Contact email:
Stephen Sautner (WCS)
Contact phone:
+1 718.220.3682
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Staci McLennan, Directrice régionale pour l'Union européenne
Directrice régionale pour l'Union européenne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie