L’elephant watching, la réponse au déclin des éléphants ?

Mardi, 20 Septembre, 2016
Orléans, France

Alors que le déclin des éléphants s’est accentué cette dernière décennie, l'observatoire EleWatch tire la sonnette d’alarme sur le manque criant de valorisation touristique des pachydermes et de leurs habitats naturels sur 60% de leur aire de répartition.

« Dans les 37 pays d'Afrique et 13 pays d'Asie qui hébergent encore des éléphants sauvages, nous avons analysé 544 espaces naturels (parcs nationaux, réserves privées ou communautaires, aires protégées diverses...) où il est possible d’admirer ces animaux (Elephant Watching) » souligne Julien Marchais, coordinateur de l’observatoire EleWatch. « Le constat est très préoccupant : près de 71 % de ces espaces naturels, soit près de 3 sites sur 4, sont touristiquement sous-valorisés. Or l’écotourisme nous semble aujourd’hui l’élément clé qui permettra la conservation pérenne des éléphants et une coexistence humain-éléphant positive».

Ce manque de valorisation des éléphants et de leurs habitats par l’écotourisme varie grandement d'une région à l'autre. Il est très prononcé en Afrique de l'Ouest, en Afrique Centrale et en Asie où les taux de sous-valorisation sont élevés (respectivement 95,7%, 92,2% et 81,2%.). En revanche, l’Afrique de l'Est et l’Afrique Australe confirment leur réputation de destinations d'Elephant Watching avec des taux de sous-valorisation plus faibles (respectivement 68,9% et 42,9%) mais qui révèlent néanmoins une disparité dans l’effort de valorisation des "sites à éléphants" déployé par les autorités locales.

« Lutter contre le déclin des éléphants ne se limite pas seulement à mettre fin au braconnage. Il faut aussi freiner l’expansion croissante des activités humaines sur leurs habitats naturels auquel cas les populations d'éléphants restantes n’auront toujours pas d'avenir» déclare Céline Sissler-Bienvenu, directrice d’IFAW France et Afrique francophone. « Le seul moyen est de faire de l’écotourisme lié aux éléphants un enjeu central de développement».

Les premiers résultats d’EleWatch montrent que certains pays sont en pointe et qu’ils pourraient servir de modèle au développement de l'Elephant Watching dans d’autres pays grâce au partage de bonnes pratiques et transferts de compétences à la condition que la volonté politique et la puissance d'investissement soient suffisantes et réunies.

« On note les performances tout à fait remarquables du Botswana mais aussi, plus inattendu, de la Chine. L'Inde, le Malawi, le Sri Lanka, la Tanzanie, la Malaisie, l’Afrique du Sud, la Namibie ou encore le Kenya présentent également des sites EleWatch experts extrêmement bien valorisés » précise Renaud Fulconis, directeur de l’association Awely, des animaux et des hommes. « L'Elephant Watching s’illustre comme une activité économique qui, si elle est bien développée, peut faire barrage aux diverses menaces auxquelles les éléphants sont confrontés tout en proposant des emplois et revenus durables aux communautés locales. »

Face au déclin continu et quasi général des populations d'éléphants d'Afrique et d'Asie, les années à venir seront déterminantes pour inverser la tendance. De ce fait, l'équipe EleWatch appelle d’ores et déjà les états de l’aire de répartition des éléphants 1) à conditionner tout projet de protection des éléphants à la construction de plans nationaux de développement de l'elephant watching et (2) à mettre en œuvre ces plans nationaux en suivant une charte rigoureuse évitant les effets négatifs du tourisme.

Notes aux Rédacteurs:

  • EleWatch est la contraction d'Elephant Watching, à savoir l'observation et/ou la contemplation des elephants dans le cadre d'un tourisme de nature.
  • EleWatch est l'observatoire de la valorisation économique et non économique – à savoir écologique, culturelle, patrimoniale, sociale, esthétique - des éléphants dans leurs milieux naturels par l'écotourisme, national et international, sur l'ensemble de leur aire de répartition
  • EleWatch, d’envergure internationale, est une initiative française portée par les associations Awely, des animaux et des hommes et IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux). EleWatch est piloté par l’association Des éléphants et des hommes. Sa phase de lancement a été soutenue par la Fondation Franz Weber.
  • Pour obtenir plus d’informations, contacter l'équipe EleWatch sur contact@elewatch.net
  • La carte ci-dessous, produite par l'observatoire EleWatch, présente, pour les 50 pays concernés, un premier index de valorisation touristique des éléphants. La carte EleWatchMap_EWIndex.jpg (2 MO) est disponible sur demande

FIN

 

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez le site web : www.ifaw.org. Suivez IFAW sur Facebook et Twitter. - 

À propos d’Awely, des animaux et des hommes

Awely, des animaux et des hommes, est une organisation internationale française qui mène depuis 10 ans des actions pour la protection des animaux sauvages menacés et pour le développement des communautés locales, en Afrique et en Asie. Sur l’ensemble de ses programmes, Awely place les hommes et les femmes au cœur de ses actions car c’est en contribuant à l’amélioration de la situation des populations démunies vivant au contact des animaux que nous parvenons à conserver la biodiversité de manière durable. Pour plus d’informations, visitez le site web : www.awely.org. Suivez Awely sur Facebook et Twitter. -

À propos de DEDH (Des éléphants et des hommes)

L'organisation Des Éléphants & des Hommes œuvre depuis 2003 pour l'amélioration de la coexistence humain-éléphant. Son programme d'actions met en avant l'importance de l'éducation à l'environnement et le développement de l'écotourisme national et international, tout en développant d'autres actions, concrètes et pertinentes, visant à rendre plus harmonieuse la cohabitation avec les éléphants. Pour plus d’informations, visitez le site web : www.deselephantsetdeshommes.org . Suivez DEDH sur Facebook.

À propos de la Fondation Franz Weber (FFW) :

Basée en Suisse, la Fondation Franz Weber lutte activement pour préserver la vie sauvage et la nature en Afrique et œuvre dans le monde entier en faveur de la protection des animaux par la reconnaissance de leurs droits et l’abolition des pratiques inhumaines. Pour plus d’informations, visitez le site web : www.ffw.ch. Suivez FFW sur Facebook

Post a comment

Contact presse

Julie Landry
Contact portable :
06.12.36.40.07
Contact email:
Renaud Fulconis (Awely)
Contact portable :
06.30.56.22.21
Contact email:
Julien Marchais (DEDH-coordinateur d’EleWatch)
Contact portable :
06.49.287.887
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Vice-président pour la conservation et la protection animale
Vice-président pour la conservation et la protection animale
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW