Bonne nouvelle pour les animaux sauvages : IFAW se place dans le top 20 des marques en Chine

Publicités pour IFAW dans des clubs ou dans le métroLorsque j'avais évoqué fin 2014 les personnalités chinoises qui s'étaient ralliées à la campagne d'IFAW pour stigmatiser la consommation de produits dérivés de la faune sauvage, je ne m'attendais absolument pas à ce que l'engouement médiatique suscité par cette campagne propulse notre association de protection des animaux dans le top 20 des marques en Chine.

La China Outdoor Data Corporation (CODC), entreprise basée à Pékin et spécialisée dans l'analyse des tendances de marché dans le domaine de la publicité et de la notoriété des marques, a récemment publié son rapport sur la communication des organisations. Ce rapport indique qu'IFAW se place dans le top 20 des marques en Chine en 2015.

Nous sommes la seule organisation non gouvernementale à figurer dans cette liste.

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour les animaux sauvages car la Chine est le plus grand consommateur de produits dérivés de la faune sauvage, tels que l'ivoire d'éléphant, les cornes de rhinocéros et les os de tigre. Les campagnes de sensibilisation de l'opinion publique menées par IFAW ont pour objectif de réduire l'attrait des consommateurs pour ces produits, et donc, de sauver des vies animales.

Le personnel chinois d'IFAW travaille depuis des dizaines d'années dans le contexte culturel du pays pour susciter la compassion envers les animaux d'une manière qui fasse écho chez le public chinois. Le résultat fait une réelle différence pour les animaux.

La campagne de sensibilisation d'IFAW « Maman, j’ai des dents » a permis de faire comprendre à des dizaines de millions de personnes que l'ivoire provenait du massacre des éléphants. En quatre ans seulement, la campagne a touché 75 % de la Chine urbaine et a permis de faire passer le segment de population le plus susceptible d'acheter de l'ivoire de 54 à 26 %, selon une enquête commanditée par IFAW et réalisée par Rapid Asia.

La vigilance d'IFAW a conduit le gouvernement chinois à interdire la vente aux enchères de l'ivoire d'éléphant, des cornes de rhinocéros et des os de tigre en 2011. Cette interdiction a entraîné une réduction de 40 % des ventes aux enchères en Chine continentale l'année suivante.

Depuis 2007, IFAW collabore avec le géant du e-commerce Alibaba et sa filiale chinoise Taobao pour encourager les entreprises à interdire le commerce en ligne de l'ivoire d'éléphant, des cornes de rhinocéros, des os de tigre, de la bile d'ours, des écailles de pangolin et des ailerons de requin. Inspirées par l'exemple d'Alibaba et de Taobao, de plus en plus d'entreprises numériques chinoises ont adopté une politique de tolérance zéro contre le e-commerce d'espèces sauvages.

Depuis 2014, la campagne de modification des comportements menée par IFAW dans le but de préserver les animaux sauvages a reçu le soutien de grands leaders d'opinion chinois, toutes catégories de la société confondues – des icônes de la pop aux stars de cinéma, en passant par des artistes influents et des dirigeants d'entreprise – qui ont une influence sur leurs pairs, leurs amis, leurs familles et leurs admirateurs.

Plus d'une vingtaine d'entreprises telles que le géant de l'affichage publicitaire JCDecaux, Bailintimes, TOWONA et ifeng.com ont apporté un soutien en nature à cette campagne qui fait partie du programme ARREST (Asia Response to Endangered Species Trafficking) financé par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et qui a maintenant touché plus de 80 % de la Chine.

Nous observons enfin une formalisation de ce changement de comportement dans les réglementations et les mesures de mise en œuvre de la Chine, telles que la criminalisation de l'achat et de la consommation d'animaux menacés d'extinctionla destruction médiatisée de stocks d'ivoire confisqué et l'annonce que la Chine et les États-Unis allaient mettre fin à la commercialisation d’ivoire dans leur marché.

Nous remercions l'ensemble des donneurs d'IFAW à travers le monde qui nous ont aidés à sensibiliser l'opinion publique en Chine et à mener des campagnes de changement qui font une réelle différence pour les animaux !

Grace Ge Gabriel

Vous pouvez contribuer à notre travail si important en Chine en donnant.

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique