Mousson dans l'Assam : sauvetage de cinq bébés rhinocéros en une seule journée

Alors qu'une deuxième vague d'inondations dévastatrices a touché le parc national de Kaziranga le week-end dernier, l'équipe d'IFAW-WTI du Centre pour la protection et la réhabilitation de la faune sauvage (CWRC) a ramené cinq bébés rhinocéros. Le plus jeune a seulement une semaine et le plus vieux, six mois. 

rescuing a baby rhino from the floods in assam india

Bébé rhinocéros n°1 : Secteur forestier d'Haldibari (ci-dessus)

Ce rhinocéros mâle, âgé de seulement une semaine, avait toujours son cordon ombilical lorsqu'il a été trouvé. Tôt dimanche matin, l'unité du Service vétérinaire mobile (MVS) et l'équipe forestière d'intervention de Kaziranga ont travaillé ensemble pour le secourir.

Le bébé a été trouvé dans un état de stress sévère après avoir été séparé de sa mère par la montée subite des eaux en bordure du parc national. L'équipe du MVS, avec à sa tête le Dr Daoharu Baro, vétérinaire du CWRC, s'est déplacée dans cette zone suite à un appel d'urgence des autorités forestières de Kaziranga. Le Dr Baro a ausculté le bébé et décidé qu'il devait être transféré au CWRC pour y être soigné.

L'animal est actuellement en observation dans la nurserie des grands animaux du centre. Il est réhydraté par voie orale et répond bien au traitement.

Bébé rhinocéros n°2 : Baghmari, zone de Bagori

Cette petite femelle rhinocéros, âgée de cinq ou six mois, a été trouvé piégée dans une habitation inondée de Baghmari. Elle a été secourue par une équipe forestière d'intervention de Kazirangan menée par le Dr Debabrata Phukan, puis transportée au CWRC car son état nécessitait des soins.

Bébé rhinocéros n°3 : Mihimukh, Zone de Kohora

Ce rhinocéros mâle, âgé de cinq ou six mois, a été secouru par une équipe forestière d'intervention de Kaziranga alors qu'il luttait pour survivre à proximité du Centre d'interprétation de Mihimukh qui était inondé, dans la zone forestière centrale de Kaziranga.

Le Dr Samshul Ali, vétérinaire pour le CWRC et le MVS, a dirigé l'opération de sauvetage avec l'équipe forestière d'intervention. Le bébé a été transféré par bateau jusqu'à la route la plus proche avant d'être ensuite conduit au CWRC pour y être soigné.

Bébé rhinocéros n° 4 : Zone d'Agoratoli

Un bébé rhinocéros mâle, âgé de presque deux mois, a été secouru par les équipes forestières de la zone d'Agoratoli et amené au CWRC dimanche soir.

baby rhino rescued by boat in assam india floods

« Les quatre bébés rhinocéros que nous avons recueillis aujourd'hui souffrent tous de stress suite au traumatisme qu'ils ont vécu après avoir été pris dans les inondations et séparés de leur mère, explique le Dr Panjit Basumatary, vétérinaire en chef du CWRC. Nous leur fournissons les soins nécessaires et ils sont en observation 24h/24 dans notre nurserie des grands animaux. »

Les équipes d'IFAW-WTI du CWRC ont dû gérer 23 sauvetages en une seule journée, sur un secteur couvrant les rives sud et nord de la rivière Brahmaputra en crue. C'est le deuxième jour de la seconde phase des inondations dans Kaziranga et, selon les rapports, 85 pourcents du parc sont sous les eaux.

Le lendemain - Bébé rhinocéros n°5 : Na Jan, zone de Bagori (ci-dessous)

Le lendemain matin, une autre petite femelle rhinocéros a trouvé refuge dans le jardin d'une maison du village inondé de Na Jan, à côté de Bagori, dans la zone forestière ouest du parc national de Kaziranga. Lors d'une opération conjointe entre les équipes de secours du CWRC et les autorités forestières de Kaziranga, cette petite merveille a été recueillie chez nous lundi.

baby rhino carried by truck from the floods in assam india

Un bébé rhinocéros secouru en juillet rencontre neuf rhinocéros plus âgés en cours de réhabilitation

Pendant ce temps, le petit rhinocéros secouru lors de la première vague d'inondation (juillet 2017) cet été est désormais stabilisé et a rejoint les rhinocéros plus âgés qui résident au centre.

Au début, il était dans un enclos attenant à la nurserie des grands animaux sous la surveillance d'un soigneur. Il a rejoint les neuf autres rhinocéros la semaine dernière, huit d'entre eux étant des survivants de la mousson de l'année dernière. Il s'est lié avec une petite femelle et passe la plupart de son temps avec elle, la suivant comme il ferait avec sa mère.

Il évitait au début d'explorer ou de se lier avec les rhinocéros plus âgés, mais il se sentait suffisamment en sécurité avec les plus jeunes. Chose intéressante, il a commencé à suivre les rhinocéros plus âgés et à se nourrir d'herbes fraîches en plus de son lait. Encore plus important, il a essayé de faire ses besoins au même endroit qu'eux, signe du retour d'un comportement sauvage et d'une bonne adaptation à la réhabilitation.

On pense que la mousson de cette année est encore pire que celle de l'année dernière. L'année dernière, le centre de sauvetage pour la faune sauvage d'IFAW-WTI a recueilli huit bébés rhinocéros en deux semaines. Avec un total de cinq sauvetages cette année, dont quatre le même jour, il y a désormais, au CWRC, 14 bébés rhinocéros qui ont besoin de nous pour les aider au cours de leur réhabilitation dans les années à venir.

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique