Sauver sans relâche, la mission de sa vie

 

Mon engagement en faveur de la protection de la nature et plus particulièrement des animaux depuis mon plus jeune âge, mon cursus académique et mon parcours professionnel m’ont amenée à croiser la route de nombreuses personnes, publiques ou anonymes, parmi lesquelles certaines ont forcé mon admiration à la seconde où nos mains se sont serrées. Mais il y en a qui ont un talent supplémentaire : celui de vous inspirer et de devenir ce que j’aime à appeler un coup de foudre professionnel. Ainsi en est-il de ma rencontre avec Lydia Bourdeau, fondatrice du Centre de soins de la faune sauvage poitevine (CSFSP).

Ne lui parlez pas de la semaine de 35 heures, elle n’a jamais eu  - et n’aura sans doute jamais -  le loisir d’y goûter. Les congés payés ? Un concept, tout au plus, pour celle qui ne s’octroie qu’un jour de vacances par an et ne perçoit aucun salaire. Les week-ends, quant à eux, n’existent pas pour cette jeune femme dynamique et engagée, qui a choisi de consacrer sa vie à sauver sans relâche les animaux sauvages que l’homme blesse, torture, trafique, abandonne… Vétérinaire de formation, détentrice du certificat de capacité obligatoire à la détention d’animaux sauvages et à la gestion d’une telle structure, Lydia accueille, rassure, soigne et rend à la nature, pour les générations futures, ce que certains lui arrachent.

Visite au centre de soins de la faune sauvage poitevine (soutenu par IFAW)

Chaque année, Lydia offre le gîte, le couvert et des soins sur mesure à près de 1 000 pensionnaires -toutes espèces confondues (hérissons, renards, hiboux, chouettes, daims, écureuils, etc.) - et dont certains, à l’image des tortues ou des chardonnerets, sont issus du trafic d’espèces sauvages.

Après être passés entre les mains protectrices et magiciennes de Lydia, 80% des animaux retrouvent la liberté, les autres, en revanche, n’ayant plus aucune chance de survie dans leur milieu naturel, deviennent des résidents permanents du centre.

IFAW soutient le CSFSP depuis 2013 grâce à la générosité renouvelée de ses sympathisants. D’ores et déjà, plus de 31 000€ ont été octroyés pour contribuer à l’aménagement de l’infirmerie, à l’alimentation et aux soins vétérinaires des pensionnaires.

Découvrez l’histoire et la vie du centre et faites plus amples connaissance avec quelques-uns des protégés qui rythment le quotidien de Lydia et de ses proches, de jour comme …de nuit !

Céline Sissler-Bienvenu 

 

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique