Saisie royale pour les Douanes

Le python saisi vivant par les douanes le 21 août 2017. Photo@Douane françaiseLundi 21 août, deux agents des douanes françaises ont fait une découverte matinale à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle en inspectant les bagages d’un voyageur en provenance de Cotonou (Bénin). Une caisse en bois fermée à clé avec laquelle voyageait ce dernier en cabine, et qui contenait selon lui du savon noir, renfermait en réalité un python royal vivant d’1m50.

Or, cette espèce de serpent est protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Le passager a donc écopé d’une amende douanière.

Le python a quant à lui été inspecté par les services vétérinaires et confié à la Ferme Tropicale dans le 13e arrondissement de Paris, après information du Procureur de la République.

Bien que ce genre d’évènements reste relativement rare, ce n’est pas la première fois que les douanes se retrouvent confrontées à des saisies d’animaux vivants : en 2016, 976 spécimens, dont 770 reptiles ont été saisis, malgré l’inventivité des trafiquants, qui n’hésitent pas à dissimuler tortues et serpents sous leurs vêtements.

IFAW ne peut que féliciter la persévérance du service des douanes et sa mobilisation dans la lutte contre le trafic des espèces protégées.

Aurore Morin 

Post a comment