Les victimes des feux de brousse australiens en convalescence

Un wallaby aux pattes brûlées a récemment été remis en liberté en compagnie de l’un de ses congénères. Photo: © WALA

Le 19 décembre 2015, un feu de brousse d’origine humaine, qui s’est déclaré à Scotsburn, près de Ballarat, dans le Victoria, en Australie, a réduit en cendres près de 5 000 hectares. Des milliers d’animaux domestiques et sauvages ont péri dans les flammes ou ont été gravement blessés.

IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) a travaillé avec Elaine Ong, vétérinaire du Department of Environment, Land, Water and Planning (DELWP) afin de porter secours aux animaux sauvages. De nombreux animaux déplacés ont été confiés à la réserve animalière de WALA, située à Ballarat. Les animaux blessés par l’incendie ont reçu des soins en continu en vue de leur réhabilitation grâce à un fonds d’urgence créé par IFAW.

Trois mois plus tard, les animaux blessés se rétablissent enfin. Clarry, un koala, a été intoxiqué et brûlé par les fumées ardentes du brasier de Scotsburn. Il poursuit sa convalescence et pourra bientôt être remis en liberté dans la nature.

Clarry le Koala qui se remet de ses blessures. Photo: © WALA

La majorité des résidents de la réserve de WALA sont des kangourous et des wallabies qui ont souffert de blessures aux pattes antérieures et postérieures. WALA a eu le plaisir d’annoncer la remise en liberté tout récente de deux wallabies adultes qui souffraient de brûlures graves. « C’est si gratifiant de les rendre à leur milieu naturel », déclare Karen Pohlner, fondatrice de WALA.

Même si nous essayons de soigner, de réhabiliter et de remettre en liberté les animaux aussi rapidement que possible, la sévérité de leurs blessures nécessite une longue période de convalescence. La réserve a donc besoin de soutien financier pendant un moment après la fin de l’incendie.

« On oublie trop souvent qu’une fois que les flammes ont été domptées et que les médias se désintéressent du sujet, bon nombre de nos patients ont encore besoin de nous pendant des mois », ajoute Karen Pohlner.

WALA continue de s’occuper de nombreux animaux, comme les oiseaux indigènes, les kangourous, les wallabies, les koalas et les opossums. Le soutien financier fourni par IFAW a permis de construire plus d’enclos pour accueillir les victimes des feux de brousse de Scotsburn, mais aussi ceux de Mount Bolton, d’Addington et de Sommerville, plus récents. Votre soutien a également donné à WALA les moyens d’acheter de la nourriture et des soins vétérinaires pour ses patients.

Tout cela serait impossible sans la générosité de nos sympathisants, alors un grand merci à vous tous.

Deanne Gibbs 

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique