L’administration américaine retire de son site des données cruciales sur la protection des animaux

IFAW et ses sympathisants américains utilisent la base de données de l’APHIS pour s’informer sur les refuges animaliers de confiance et autres organismes hébergeant des espèces sauvages en captivité, telles que ce tigre.

Vendredi après-midi, le Service d'inspection sanitaire des animaux et des plantes (Animal and Plant Health Inspection Service, APHIS) du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a retiré en toute discrétion de son site internet ses archives classant les refuges, zoos et laboratoires, selon leur conformité à la loi de protection des animaux (Animal Welfare Act, AWA). L’agence a expliqué sa décision en ces termes : « Afin de respecter notre engagement de transparence, de satisfaire les besoins d’information des parties prenantes et de respecter le droit à la protection des données personnelles, l’APHIS a décidé de retirer les documents qu’il publie sur son site internet. »

Cet « engagement de transparence », qui pousse toutefois à retirer des informations au public, est particulièrement inquiétant car IFAW et ses sympathisants américains utilisaient cette base de données pour s’informer sur les refuges animaliers de confiance et les autres organismes hébergeant des espèces sauvages en captivité, afin de les distinguer des faux refuges. Ces informations permettaient au public de se renseigner sur les expositions responsables et sur les refuges conformes à la loi.

Alors, pourquoi l’USDA cherche à protéger du public ceux qui enfreignent la loi ? Que doivent comprendre les défenseurs des animaux qui investissent du temps et de l’argent pour soutenir les vrais refuges ? 

IFAW continuera d’œuvrer pour tenir le public informé sur les faux refuges, les zoos non agréés et autres organismes exploitant les animaux comme des bêtes de foire. J’espère que nous pourrons compter sur votre aide pour inciter les consommateurs à faire de bons choix et soutenir les refuges responsables, afin de contourner la désinformation.

Carson Barylak

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique