Outre la chasse commerciale et les effets des changements climatiques, d'autres menaces pèsent sur les phoques : blessures, maladies, prises accidentelles dans les filets, échouages. L'équipe de sauvetage et de recherche sur les mammifères marins (MMRR) et l'équipe Phoques d'IFAW s'efforcent de sauver les phoques partout où c'est possible.

Prises accidentelles dans les filets et échouages au cap Cod, aux États-Unis

Les équipements de pêche dérivants posent un problème de plus en plus grave pour la sécurité des mammifères marins, notamment les phoques. Les prises accidentelles dans les filets peuvent entraîner des blessures chroniques, empêcher les phoques de se nourrir et de nager normalement, voire causer des infections mortelles. Chaque année au cap Cod, près de notre siège international, des phoques empêtrés dans des filets de pêche sont repérés et notre équipe de sauvetage et de recherche sur les mammifères marins (MMRR) accourt pour leur épargner une mort lente et pénible.

Nous secourons les mammifères marins échoués depuis les années 1980 et nous avons contribué à créer le réseau Cape Cod Stranding Network en 1998. Notre travail sur les échouages se concentre principalement au cap Cod, car cette région est touchée chaque année par un nombre d'échouages inhabituellement élevé. Divers facteurs peuvent provoquer les échouages, notamment des eaux agitées qui désorientent les animaux, la maladie ou les blessures, les collisions avec les navires et les prises accidentelles dans les filets.

Secourir les phoques moines en Grèce

Il y a plusieurs milliers d'années, le phoque moine était une espèce commune en mer Méditerranée. Aujourd'hui, il lutte pour survivre. Sa population autrefois nombreuse, dont la moitié vit et se reproduit dans les eaux grecques, est désormais estimée à moins de 600 individus répartis dans les pays méditerranéens et l'Afrique occidentale.

Depuis les années 1980, IFAW mène et finance des recherches, soutient la préservation de zones protégées où les phoques moines vivent, et contribue à l'élaboration de directives et d'initiatives afin de les sauver de l'extinction.

IFAW soutient depuis longtemps un organisme grec, la Société hellène pour l'étude et la protection du phoque moine de Méditerranée (MOm). Dans les années 1990, IFAW a financé le navire de recherche IFAW Odyssia, toujours utilisé pour surveiller la population de phoques moines de Méditerranée aujourd'hui.

L'un des éléments capitaux du travail d'IFAW avec la MOm est le sauvetage et la réhabilitation des phoques, principalement des bébés. Perturbés par les activités humaines, les phoques moines se sont retirés des plages de galets où ils avaient l'habitude de mettre bas, pour se réfugier dans des grottes isolées où ils sont mieux protégés. Cependant, sur les étroites bandes de galets, les bébés naissent très près de l'eau et risquent d'être emportés loin de leur mère par les vagues.

Faites cesser la chasse commerciale des phoques

Faites cesser la chasse commerciale des phoques

Faire un don

Notre travail dépend de votre générosité. Donnez ce que vous pouvez pour aider les animaux.