Une translocation d’envergure pour sauver 60 éléphants au Malawi

Jeudi, Juin 4, 2009
Le Cap, Afrique du Sud
Plus de 60 éléphants menacés d’une mort certaine seront évacués vers une zone protégée dans le cadre d’une opération d’envergure qui débutera à compter du 8 juin au Malawi, en Afrique australe.

IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) et le gouvernement du Malawi ont décidé de collaborer afin de trouver une solution viable aux violents conflits qui opposent les éléphants et les populations locales dans la région de Phirilongwe, au sud du Lac Malawi.

En effet, au moins 10 villageois et des éléphants ont été tués récemment. L’expansion démographique a conduit à une destruction de l'habitat de ces animaux, les contraignant à se nourrir des cultures ou du contenu des greniers des populations locales lesquelles pratiquent essentiellement une agriculture de subsistance.

« En représailles, certains éléphants ont eu la trompe amputée par les pièges installés par les villageois, d'autres souffrent de blessures par balles ou provoquées par des flèches, des planches cloutées ou par du poison », précise Jason Bell-Leask, directeur du bureau IFAW Afrique australe.

Selon IFAW, le gouvernement du Malawi a opté pour une solution éthique et pragmatique en choisissant un partenariat lui permettant de déplacer les animaux vers la Réserve faunique de Majete pour répondre au dilemme posé par ces éléphants menacés.

« Si nous voulons sauver ces éléphants, nous devons agir maintenant, sinon ils seront abattus dans le cadre du contrôle des animaux considérés comme "nuisibles"» a déclaré J. Bell-Leask. « La translocation de plus de 60 éléphants résout un problème majeur de conservation et concoure à assurer la sécurité et le bien-être à la fois des animaux et des hommes. Elle donne l'exemple d'une approche éthique des pratiques de gestion des pachydermes. »

La capture et la translocation des éléphants, financées par IFAW, débuteront le 8 juin et se poursuivront tout au long du mois. Les groupes familiaux en priorité seront tranquillisés à l’aide de fléchettes anesthésiantes tirées depuis un hélicoptère ou par des hommes à terre. Les animaux seront ensuite chargés dans des véhicules et transportés durant six heures vers la Réserve faunique de Majete, au sud-ouest du pays.

Pour toute information sur la translocation, rendez-vous sur le site www.ifaw.org.  Pour suivre l’actualité de ce déplacement, rendez-vous sur le blog d'IFAW sur les secours aux animaux www.animalrescueblog.org.

Post a comment

Contact presse

Céline Sissler-Bienvenu (IFAW, France)
Contact phone:
+03 26 48 29 20
Contact portable :
+06 17 56 10 74
Contact email: