IFAW réclame instamment à l’Islande l’abandon de la chasse à la baleine

Mercredi, Mai 25, 2005
Yarmouth Port, MA, Etats-Unis
Alors que son gouvernement islandais envisage d’augmenter ses quotas depuis la reprise de la chasse, le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) réclame instamment à l’Islande de mettre un terme à la chasse à la baleine.
Les gouvernements britannique, français et allemand ont également publié un message critiquant les propositions de l’Institut de recherche marine qui suggèrent la capture de 39 rorquals communs cette année.

IFAW condamne aussi cette recommandation, la considérant cruelle, inutile et injustifiable économiquement, et en appelle au Ministre des pêches islandais pour que son pays abandonne cette pratique. IFAW a également fait part de ses préoccupations concernant le projet de capture de 100 baleines supplémentaires l’année prochaine.

L’Islande a repris la chasse à la baleine il y a deux ans sous le couvert de la recherche scientifique.

Ellie Dickson, responsable d'IFAW pour les campagnes maritimes, le confirme : « Nous sommes fortement opposés à la recommandation de l’Institut de recherche marine et nous appelons le gouvernement islandais à ne pas chasser cette année, pas plus que dans l’avenir. Le Ministère prétend que ses recherches permettront de savoir si les baleines endommagent les réserves de poissons, mais les écosystèmes marins sont beaucoup plus complexes que cela, et il n’existe aucune preuve que l’abattage des baleines affectera les quantités de poissons. De plus, il n’existe aucun marché pour la viande. »

Une déclaration conjointe des gouvernements anglais, français et allemand a souligné leur « forte opposition » et a appelé l’Islande à abandonné son programme de chasse à la baleine, qui est décrit comme étant d’une « valeur scientifique douteuse ».

Depuis août 2003, 62 petits rorquals ont été tués dans les eaux côtières islandaises.

La viande de baleine était en vente dans plusieurs supermarchés et restaurants islandais quelques jours après que le premier cétacé ait été abattu, mais la demande de viande en Islande était si faible que d’énormes stocks sont restés dans les congélateurs.

Tout autour du globe, IFAW encourage l’observation responsable des baleines pour remplacer la chasse. IFAW a aidé l’Islande à mettre en place cette activité avec succès : elle a attiré près de 82.000 touristes l’an dernier, ce qui a apporté près de 13,8 millions d’euros.

Cependant, les tour-opérateurs sont préoccupés par le fait que la chasse a lieu dans les mêmes zones que l’observation des baleines, en dépit des affirmations assurant que cela n’arriverait pas.

Post a comment

Contact presse

Clare Sterling (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+44 (0)20 7587 6708
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines
Robbie Marsland, Directeur régional, Royaume-Uni
Directeur régional, Royaume-Uni