Publication Date: 
Je, 03/14/2013
Thumbnail: 
Victoire mordante pour les requins à la CITES
Image: 
Victoire mordante pour les requins à la CITES

IFAW se réjouit de la décision historique prise aujourd'hui par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées (CITES), de renforcer la protection des requins dans le cadre de la 16e Conférence des Parties (CoP16).

« Il s'agit là d'une avancée majeure pour les requins du monde entier et pour la CITES. En nous appuyant sur des études scientifiques sérieuses et sur les chiffres du commerce d'ailerons pour établir les quotas de pêche, nous offrons une chance de survie aux requins dans leur milieu naturel », explique le Dr Ralf Sonntag, spécialiste des requins chez IFAW. L'avenir du requin longimane est en effet fortement compromis par la pêche aux ailerons et la surpêche, et jusqu'à 90 % de sa population mondiale a déjà disparu. Dans certaines régions du globe, les populations de requins longimanes sont désormais en « danger critique d'extinction ». Le requin-taupe commun, pour sa part, est essentiellement chassé pour sa viande, très prisée des Européens, à tel point que sa survie dépend aujourd'hui grandement de cette mesure de protection. Les requins-marteaux communs et les grands requins-marteaux sont eux aussi menacés, car leurs ailerons s'apparentent grandement à ceux du requin-marteau halicorne, et ils risquent par conséquent d'être pris accidentellement pour cible par les pêcheurs. »

« Jusqu'à 100 millions de requins, toutes espèces confondues, sont victimes chaque année de la pêche aux ailerons et de la surpêche. Ce nombre dépasse de loin les niveaux biologiquement durables. La décision de la CITES nous permettra de nous appuyer sur la science et les chiffres du commerce pour empêcher que les intérêts commerciaux ne prennent le pas sur la protection de la biodiversité de nos océans », poursuit M. Sonntag.

Et de conclure : « Cette volonté de protéger les espèces animales des océans marque un tournant majeur pour la CITES. Elle profitera aux requins et à l'ensemble des espèces marines menacées. Compte tenu du nombre de touristes sillonnant le globe pour nager et plonger avec ces magnifiques créatures, les communautés côtières en bénéficieront elles aussi. Elles ont tout intérêt à exploiter les requins d'une manière durable et à voir les océans maintenus en bonne santé. »

Résultats des votes :

Requin longimane : 93 voix favorables, 44 voix défavorables, 4 abstentions

Requins-marteaux : 96 voix favorables, 40 voix défavorables, aucune abstention

Requin-taupe commun : consensus

Note aux rédacteurs:

Des photos et vidéos de requins sont téléchargeables après enregistrement sur www.ifawimages.com

Elles peuvent être visionnées librement sur www.ifaw.org/cites2013

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

 

Press Location: 
Bangkok, Thaïlande
Contact presse
Contact presse: 
Adrian Hiel (IFAW EU)
Contact phone: 
+32 (0)473.86.34.61
Contact email: