La fin de l’été arrive, c’est la rentrée pour les responsables européens

Dans la plupart des zones francophones, la rentrée marque le retour sur les bancs de l’école des élèves, impatients ou non, après de longues vacances scolaires.

Ici, à Bruxelles, c’est un peu différent. Lorsque quelqu’un aborde le thème de « la rentrée », il entend plus probablement le retour au travail des eurocrates, des responsables et des parlementaires après leurs vacances d’été.

« La rentrée » apporte un regain d’énergie et d’enthousiasme après un mois d’août de farniente.

Les restaurants et les cafés autour des bureaux du Fonds international de protection des animaux grouillent soudainement de gens qui discutent à tout-va des affaires et de la politique européennes.

Les discussions des deux dernières semaines tournaient principalement autour de l’agitation qui avait régné à Bruxelles cet été en raison de la situation financière préoccupante dans de nombreux pays de l’UE, à l’origine de moult spéculations et intrigues.

En matière de protection des animaux, l’été aura été plutôt calme. L’Union européenne (UE) a déposé une plainte contre le Canada auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet de la politique menée par une province canadienne en matière d’énergies renouvelables.

Cela n’est intéressant que compte tenu du contexte : le Canada a porté plainte auprès de l’OMC contre l’interdiction de la chasse aux phoques mise en place par l’UE alors que les deux parties étaient encore en négociation sur un accord en matière de libre-échange. L’UE et le Canada assurent tous deux que les litiges à l’OMC ne portent pas à conséquence sur les négociations sur le libre-échange. Je suis d’avis, en tout cas, qu’ils ne facilitent pas le débat.

Le Parlement européen s’est de nouveau réuni à Bruxelles la semaine dernière, pour la première fois depuis longtemps, et la session plénière aura lieu à Strasbourg la semaine prochaine.

Pour IFAW, la discussion la plus intéressante aura lieu le jeudi 15 septembre lors d’une réunion de l’intergroupe du Parlement sur la protection animale. C’est donc la raison pour laquelle mes collègues Satyen et James s’y rendront en train cette semaine.

La réunion, avec traduction simultanée en anglais, français, allemand et polonais, permettra de débattre sur une déclaration écrite au sujet de la gestion de la population canine au sein de l’Union européenne. Lors de la dernière réunion de l’Intergroupe qui a eu lieu en juillet, la directrice de notre bureau à Bruxelles, Lesley O’Donnell a présenté une vidéo d’IFAW montrant la chasse au phoque qui a eu lieu au Canada en 2011. Ces images étaient très convaincantes et il était important de les partager avec les parlementaires européens qui ont beaucoup aidé à faire ratifier l’interdiction par l’Union européenne des produits issus de la chasse au phoque.

Par de nombreux côtés, « la rentrée » est mon moment de l’année préféré à Bruxelles. Une vague d’énergie et d’enthousiasme circule dans l’air. Nous ferons de notre mieux pour la canaliser au service de la protection des animaux

-- AH

Post a comment