Focus sur l’Inde : Tinku, l’éléphanteau remis en liberté il y a 750 jours, a été aperçu !

Tinku dans une zone reculée du parc national de Manas, dans l’État de l’Assam, en Inde.Quelques jours après avoir reçu une photo du tigre que nous avions remis en liberté en 2011, nous apprenons aujourd’hui des nouvelles réjouissantes de l’un des éléphants que nous avons réhabilités en Inde, baptisé Tinku.

Notre biologiste sur le terrain, Anjan Sangma, a en effet réussi à apercevoir Tinku et à le photographier dans une zone reculée du parc national de Manas, dans l’État indien de l’Assam.

Tinku avait été sauvé en octobre 2007 par le Département des forêts de l’Assam après être tombé dans le canal d’irrigation d’une plantation de thé. Tinku était âgé de deux mois lorsqu’il a été recueilli par le Centre de sauvetage de la faune sauvage d’IFAW (Fonds International pour la protection des animaux) à Kaziranga.

Le personnel dévoué du centre s’est employé à nourrir Tinku au biberon, à lui fournir tous les soins vétérinaires nécessaires et à répondre à ses moindres besoins pendant trois ans. Au terme de son séjour, il a pu être transféré et remis en liberté avec quatre de ses congénères dans le parc national de Manas, en février 2011.
 

Cette photo est donc une preuve pour nous que Tinku est bien vivant et capable de survivre après 750 jours passés en pleine nature.

En janvier dernier, nous l’avions déjà brièvement aperçu aux côtés d’un autre éléphanteau réhabilité, Sikom. Cette fois, il était seul.
 

Mieux encore, l’éléphanteau s’est montré « plutôt agressif à l’égard de notre équipe et n’a pas tardé à s’en éloigner en se dirigeant vers le sud », selon Anjan.

Tinku ayant été observé à environ 50 mètres d’un troupeau d’éléphants, notre biologiste suppose qu’il s’est peut-être intégré au troupeau.

L’équipe de terrain a donc pu observer le comportement de Tinku à loisir, prendre quelques photos et noter les coordonnées GPS de sa position, avant de regagner le refuge à la tombée de la nuit.

Cette dernière étape du processus de réhabilitation est sans aucun doute la plus difficile. Tinku, après avoir été dépendant pendant plusieurs années des hommes, doit désormais se débrouiller seul et intégrer un troupeau. Nous continuons d’observer de loin son évolution et d’apprendre de son comportement, sans manquer de célébrer comme il se doit les grandes étapes de cette belle aventure.

--IR

Merci à tous nos sympathisants pour nous avoir permis de donner à Tinku une deuxième chance. Vous pouvez faire un don dès à présent et aider nos équipes du monde entier à sauver des animaux.

Post a comment

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW