Envers et contre tout, équiper les oursons orphelins de colliers en Inde

Le Dr. Abhijit Bhawal, vétérinaire pour IFAW et le WTI, place un collier émetteur sur un ourson noir d'Asie endormi. © IFAW-WTI. S.BarbaruahGénéralement, équiper un ourson noir d'Asie d'un collier émetteur implique de se rendre sur un site précis en forêt, puis de marcher pendant plusieurs heures dans cette forêt afin d'administrer à l'animal un tranquillisant et de le doter dudit collier. Une mission relativement simple. Mais cette fois-là, la tâche s'est avérée plus compliquée que prévue.

Les membres d'IFAW et une équipe du Wildlife Trust of India (WTI), notre partenaire local, se sont ainsi lancés dans une mission consistant à équiper de colliers deux oursons noirs d'Asie orphelins en phase dite d'acclimatation in situ dans la forêt de la réserve naturelle de Mehao, au nord-est de l'État indien d'Arunachal Pradesh.

Nous avons d'abord subi les conséquences d'une tempête de grêle dans une petite ville du nom de Dholla. Notre voyage était lent et difficile du fait de la présence de débris projetés le long des routes par la tempête. Des centaines d'arbres étaient déracinés, des maisons étaient détruites et des poteaux électriques étaient tombés sur l'autoroute. La mousson était arrivée plus tôt que prévu.

La tempête nous a contraints à reporter nos projets et à passer la nuit à Dholla. Si nous étions nombreux à déplorer le retard ainsi pris, notre décision s'est avérée salutaire car nous aurions autrement été piégés par une furieuse tempête sans nulle part où nous abriter.

Nous avons repris la route tôt le lendemain matin, en direction de notre destination à Mehao. De nombreux obstacles se sont dressés sur notre chemin, notamment lors de notre traversée à pied de la rivière Deopani en crue. Notre vétérinaire, le Dr. Abhijit Bhawal, s'est même retrouvé emporté par un courant puissant après avoir glissé sur un rocher. Heureusement, il a vite été secouru par deux soigneurs de l'équipe.

La vidéo montre la manière dont les vétérinaires ont équipé les deux oursons de colliers émetteurs. Nous tirons notre chapeau à toute l'équipe pour cette mission rondement menée en dépit de circonstances défavorables.

Now about one year old, the bears will be remotely monitored as long as the collars stay on them that should give us good data for a number of months. This valuable information ultimately lets us know if the bears are surviving and thriving on their own and provides further insight into the natural behaviour of these endangered animals.

Désormais âgés d'environ un an, les oursons vont être suivis à distance aussi longtemps qu'ils garderont leurs colliers. Ces derniers devraient nous fournir des informations fiables et précieuses pendant plusieurs mois qui nous permettront de savoir si les oursons s'en sortent tous seuls et d'en apprendre davantage sur le comportement naturel de ces animaux menacés.

Ces deux oursons font partie du groupe de trois que nous avons recueillis et pris en charge au centre de sauvetage des animaux sauvages d'IFAW à Kaziranga, avant de les transférer dans la réserve naturelle de Mehao pour une acclimatation in situ. Ils ont ainsi été soignés et protégés pendant cinq mois avant d'être libérés de leur enclos. Pendant tout ce temps, des soigneurs les emmenaient se promener dans leur milieu naturel afin de les aider à acquérir les compétences nécessaires à leur survie dans la nature.

Actuellement, quatre autres oursons ainsi sauvés sont pris en charge à Pepsu, dans l'État voisin d'Assam. Ces animaux se verront bientôt équiper à leur tour d'un collier.

Les ours noirs d'Asie figurent parmi les animaux « vulnérables » de la liste rouge des espèces menacées de l'UICN. Le trafic de certaines parties de leur corps, principalement la bile, et la détérioration de leur habitat comptent parmi les menaces les plus graves auxquels ces animaux sont confrontés. Le centre de sauvetage des ours d'IFAW a été créé voilà bientôt 10 ans afin de permettre aux ours noirs d'Asie, victimes du braconnage notamment, de retrouver leur habitat naturel.

--SB

Depuis sa création, le centre est parvenu à secourir, à nourrir et à relâcher 17 ours. Grâce à vos dons, nous pourrons en sauver beaucoup d’autres.

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Directrice du programme Interventions d’urgence
Directrice du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW