En cette Journée mondiale contre la rage, IFAW apporte son soutien sur le terrain pour éradiquer la maladie

En cette Journée mondiale contre la rage, IFAW apporte son soutien sur le terrai
Vendredi, Septembre 28, 2012
Reims, France

Chaque année, 55 000 personnes meurent de la rage dans le monde, et plus de la moitié d’entre elles ont moins de 15 ans. Cette maladie mortelle menace 3,3 milliards de personnes en Asie et en Afrique. Dans 99 % des cas, elle est transmise par des chiens. Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW – www.ifaw.org) et plusieurs autres personnes et organisations luttent contre cette maladie qui, bien que mortelle, n’est en aucun cas incurable.

Dans l’espoir d’endiguer la propagation de la rage, et faute d’une meilleure solution, bon nombre de communautés touchées par la maladie se livrent à un cruel abattage en masse des chiens en les empoisonnant ou en les battant à mort.

« Outre son inefficacité à éradiquer l’épidémie de rage, la pratique inhumaine et abjecte de l’abattage en masse des chiens laisse de profondes séquelles psychologiques dans les communautés où elle a cours », a déclaré Céline Sissler- Bienvenu, Directrice d’IFAW France. « L’abattage des chiens mobilise des ressources dont on devrait plutôt se servir pour traiter le problème à la racine. »

En cette journée mondiale contre la rage, IFAW offrira des vaccinations à titre gracieux et sensibilisera les communautés à ce qu’est la rage et comment s’en prémunir notamment au sein des projets qu’IFAW mènent à Bali ou en Afrique du Sud.

« Nous aidons les communautés à prendre leurs responsabilités et à satisfaire les besoins essentiels de leurs animaux d’une façon qui soit adaptée à leur environnement et qui tienne compte de la réalité des habitants », poursuit Céline Sissler-Bienvenu. « Ainsi, nous pourrons réduire de façon substantielle le nombre de cas de rage tout en améliorant le bien-être des animaux et la sécurité des habitants. Nous avons déjà obtenu des résultats en ce sens dans le cadre de nos projets au Mexique, en Afrique du Sud et à Bali. »

L’apparition de la rage chez les humains est due au contact avec de la salive contaminée, le plus souvent après une morsure de chien.

En 2010, lors d’un projet mené conjointement par la Société Mondiale pour la Protection des Animaux (WSPA) et l'association pour la protection des animaux de Bali (Bali Animal Welfare Association ou BAWA), IFAW a participé à la vaccination de 270 000 chiens à Bali. Ce chiffre représente bien plus que le seuil des 70 % de la population canine balinaise, dont des études scientifiques ont prouvé qu’il permettait d’éradiquer une épidémie de rage. À la suite de cette campagne, les statistiques ont en effet enregistré un net recul du nombre d’infections par la rage en 2011 à Bali.

En France, au regard d’une augmentation significative du nombre de personnes sans-abris accompagnées de chiens, IFAW a élaboré le projet CAIR (Centre d’Accueil et d’Initiatives pour la Réinsertion du maître et son chien) lequel sera officiellement présenté à la presse mardi 9 octobre, à Reims. Le centre CAIR, qui verra le jour à Reims, proposera, entre autres services, la vaccination des chiens présentés par leurs propriétaires en situation précaire ou d’exclusion.

 

 

Post a comment

Contact presse

Céline Sissler-Bienvenu (IFAW France et Afrique francophone)
Contact phone:
03 26 48 29 20
Contact portable :
06 17 56 10 74
Contact email:

Nos experts

Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Cora Bailey, Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Hanna Lentz Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Jan Hannah
Responsable du projet Chiens nordiques
Kate Nattrass Atema, Directrice du programme Animaux de compagnie
Directrice du programme Animaux de compagnie
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Rebecca Brimley, Conseillère en matière de programmes
Conseillère en matière de programmes
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence