Services vétérinaires pour les chiens et les chats dans les collectivités défavorisées

Dans de nombreuses collectivités défavorisées du monde, bien des gens ont pour seule possession un animal de compagnie. Mais ils n’arrivent pas toujours à en prendre soin adéquatement. De plus, comme il n’y a généralement pas de vétérinaire dans ces collectivités, les chiens et les chats sont plus susceptibles de souffrir de maladies ou de malnutrition, et d’être abandonnés. En cas de blessure ou de maladies, ils peuvent rarement être soignés.

Pour les propriétaires, la souffrance des animaux s’ajoute à la leur. Imaginez ce que l'on peut ressentir quand on constate que l’on ne peut rien faire pour aider son animal de compagnie affamé ou souffrant. C'est exactement ce que vivent chaque jour des propriétaires d’animaux dans les collectivités dépourvues de services vétérinaires.

Voilà pourquoi l’IFAW aide des cliniques vétérinaires qui prodiguent des soins de base aux chiens et aux chats (notamment la vaccination et la stérilisation). Nous nous occupons aussi de soigner les animaux blessés par des automobiles, nous rétablissons ceux qui ont été victimes de mauvais traitements ou d'empoisonnement, et nous nous efforçons de trouver un nouveau foyer aux animaux abandonnés.

Des banlieues défavorisées d'Afrique du Sud aux communautés cries isolées du Nord canadien en passant par les assistés sociaux en Allemagne, nous apportons des services de base et des soins vétérinaires essentiels aux animaux qui en ont le plus besoin.

Pour en apprendre davantage sur le travail de l’IFAW et les services vétérinaires que nous offrons en Afrique du Sud, en Allemagne et dans les collectivités autochtones du Canada, voyez les liens suivants :

Johannesburg : soins essentiels pour les animaux de compagnie

Le Cap : des solutions pour les plus démunis

Allemagne : une soupe populaire pour chiens et chats

Canada : services vétérinaires dans les communautés cries éloignées