L’IFAW milite pour l’adoption de lois nationales sur la protection des animaux. Nous demandons aussi qu’on incorpore les grandes valeurs du bien-être animal dans les autres lois et les politiques des gouvernements. Pour protéger les animaux contre la cruauté, il est essentiel de pouvoir compter sur une législation nationale efficace :

  • Les lois nationales permettent d’établir des normes uniformes sur la façon de traiter les animaux.
  • Il est souvent plus facile d’appliquer une loi nationale qu’une série de lois locales, municipales ou provinciales.
  • Les lois nationales envoient le message que le bien-être des animaux est important pour le pays, et on peut aussi faire valoir ce point dans le cadre d’ententes internationales.

Des campagnes pour faire changer les lois

Au fil des ans, l’IFAW a beaucoup travaillé pour faire entendre la voix des animaux aux politiciens et aux législateurs nationaux. Voici une brève description de quelques-unes de nos campagnes et des résultats qu’elles ont engendrés.

  • En 2011, l’IFAW a réussi à faire interdire la chasse d’hiver aux ours en tanière que l’on pratiquait en Russie. Cette chasse faisait d’innombrables oursons orphelins. L’année précédente, toujours en Russie, nous avions contribué à faire interdire la chasse annuelle aux phoques gris, ce qui permet depuis de sauver près de 35 000 phoques par année.
  • Au Royaume-Uni, l’IFAW a remporté une immense victoire quand le gouvernement a interdit le sport cruel de la chasse à courre dans le cadre de sa loi sur la chasse de 2004. Nous continuons à défendre cette interdiction, que le parti conservateur tente de renverser. Nous avons utilisé des méthodes de dépistage qui ont permis de lancer des poursuites judiciaires et mené à plus de 180 condamnations en vertu de cette loi.
  • Au Royaume-Uni, nous avons participé à l’élaboration de la loi sur le bien-être animal de 2006 qui impose un devoir de diligence envers les animaux domestiques.
  • Aux États-Unis, l’IFAW a contribué à faire adopter la loi sur les animaux sauvages en captivité, en 2003. Cette loi a permis de réduire radicalement le nombre de grands félins captifs sur le territoire américain.

Au Canada, notre rapport intitulé Falling Behind, publié en 2007, a mis en lumière les sérieuses lacunes de la loi canadienne en matière de cruauté envers les animaux. Cette loi n’a pas été mise à jour depuis 1892. Le rapport propose sept mesures simples et précises qui permettraient de mieux protéger les animaux au Canada.

Faire un don

Notre travail dépend de votre générosité. Svp, aidez-nous à protéger les animaux.