Allemagne : donner l’exemple en créant des cliniques à prix abordable

Les répercussions de la crise économique mondiale continuent à se faire ressentir en Allemagne. Les refuges animaliers se remplissent, au point d’être débordés, certains propriétaires abandonnent leurs animaux quand ils n’ont plus les moyens d’en prendre soin, et les vétérinaires refusent de traiter les animaux si leur propriétaire n’est pas en mesure de payer les frais à l’avance.

Au départ, une Soupe populaire pour chiens et chats

Pour aider les citoyens qui ne pouvaient plus prendre soin de leur animal adéquatement, l’IFAW s’est impliqué dans le programme Tiertafel, qui signifie, littéralement, Table pour les animaux. En français, on pourrait l’appeler Soupe populaire pour chiens et chats. Ce programme permet de fournir de la nourriture aux animaux dont les propriétaires ont de faibles revenus et peu de ressources financières. Ainsi, les plus démunis peuvent nourrir, et conserver, leur animal bien-aimé.

En 2008, l’IFAW a aidé Tiertafel à acheter une camionnette pour faciliter la livraison de nourriture dans les 25 centres de distribution du pays. En 2012, nous avons fourni une deuxième camionnette.

Puis, des cliniques vétérinaires à prix abordable

En 2009, l’IFAW a lancé un partenariat unique avec Tiertafel afin d’offrir des soins vétérinaires à faible coût pour les animaux des bénéficiaires de l’assistance publique, à Berlin. Ce programme avait notamment pour but de servir d’exemple pour les intervenants et les politiciens à l’échelle locale et internationale. Il a démontré l’importance d’implanter des solutions à long terme pour aider les populations aux prises avec des problèmes personnels ou financiers, afin qu’ils puissent prendre soin de leurs animaux malgré leurs difficultés.

La clinique de Berlin a permis de soigner plus de 1400 animaux de compagnie depuis sa création, et elle nous a encouragé à poursuivre sur cette voie. En 2012, nous avons ouvert une deuxième clinique à faible coût, à Hambourg, ce qui nous permet d’aider encore plus d’animaux.

À Berlin, les vétérinaires de l’IFAW sont disponibles à toutes les deux semaines pendant les heures normales de distribution de nourriture. La clinique de Hambourg est en fonction une fois par mois. Dans les deux cliniques, on offre des services de vaccination, des soins de base et l’installation de micropuce. On répond également aux cas d’urgence.

Sans l’aide des cliniques appuyées par l’IFAW, de nombreux animaux manqueraient de nourriture et n’auraient pas accès à des soins vétérinaires en Allemagne. Nous reconnaissons que, parfois, il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour trouver des animaux en détresse. Notre travail en Allemagne fait partie de nos efforts constants pour aider les collectivités et les animaux qui y vivent, partout dans le monde.