Qu’est-ce que la CITES?

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) est un traité signé par 175 États.

Elle a pour but d’éliminer le trafic d’espèces sauvages et de garantir que le commerce international licite des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.

  • Vingt-et-un États signèrent la Convention le 3 mars 1973 et, le 1er juillet 1975, la CITES entrait en vigueur.
  • La CITES protège approximativement 5 000 espèces d’animaux et 28 000 espèces de plantes
  • Bien que les Parties de la CITES soient tenues d’appliquer la Convention, la CITES ne tient pas lieu de loi nationale. Les signataires doivent adopter leur propre législation pour mettre en vigueur les réglementations de la CITES.
  • Les espèces sont regroupées dans les Annexes de la CITES selon le danger que représente pour elles le commerce international.
  • Dans certains cas, seulement une sous-espèce ou une population distincte géographique est répertoriée : par exemple, la population d’une espèce dans un seul pays comme les éléphants en Afrique du Sud, au Botswana, au Zimbabwe et en Namibie.