La pêche autochtone

Le gouvernement canadien prétend que la chasse commerciale des phoques est importante pour les Inuits. En réalité, la chasse commerciale et la chasse de subsistance des Inuits sont deux activités très différentes.

Par exemple, les Inuits de l'Arctique canadien chassent moins de 1000 phoques du Groenland, généralement adultes, pendant les mois d'été. Cela n'a rien à voir avec la chasse commerciale canadienne qui se tient des mois plus tôt et massacre des dizaines ou des centaines de milliers de phoques du Groenland âgés d'à peine trois mois.

Tant qu'elle est pratiquée sur une base durable, et que des précautions raisonnables sont prises pour minimiser les souffrances, IFAW ne s'oppose pas à ce que l'on tue des phoques pour la nourriture, l'habillement et autres produits à l'usage local des communautés indigènes. Nous ne nous opposons pas non plus à la vente et à la distribution locale des produits dérivés de phoques provenant de la chasse de subsistance au sein des communautés indigènes.

Ce que nous refusons, c'est qu'un gouvernement s'abrite derrière la chasse de subsistance autochtone pour justifier un massacre cruel et inutile à l'échelle industrielle en confondant délibérément les deux.