Ligne d'urgence « éthique » (résumé)

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), via l'ensemble de ses affiliés dans le monde, s'engage à respecter les exigences les plus strictes pour un fonctionnement éthique, respectueux des lois et des règles financières, et efficace. Dans cet objectif d'excellence, IFAW s'engage également à faire preuve d'une gouvernance exemplaire et à fournir un environnement de travail soucieux de communication ouverte, où les salariés se sentent libres d'exprimer leurs inquiétudes avec l'assurance qu'ils seront protégés contre les représailles de toutes sortes.

IFAW a mis en place une ligne d'urgence « éthique » grâce à laquelle les salariés peuvent signaler les problèmes graves et délicats en matière de finances, de déclarations financières, de comptabilité, de banque, de lutte contre la corruption, de comportements contraires à l'éthique ou aux lois, et de ressources humaines. Au sein d'IFAW, le personnel dispose de différentes options pour signaler une suspicion d'infraction à la loi ou aux règles internes. Les salariés sont encouragés à faire part de leurs inquiétudes au sujet de telles infractions à leur supérieur et/ou au chef du département qui a autorité sur le domaine en question ; ils peuvent contacter tout membre de l'encadrement ou de la direction. Ils ont également la possibilité de faire un rapport à la ligne d'urgence « éthique », soit par téléphone, soit via Internet. Cette ligne a été créée dans cet unique but et est gérée par un service externe. Les informations collectées sont transmises sans délai à des personnes désignées pour enquêter au sein d'IFAW. L'appel à la ligne d'urgence peut être passé sous couvert d'anonymat.

Cette ligne d'urgence est accessible depuis tous les sites d'IFAW dans le monde et respecte les règles sur la vie privée en vigueur dans l'Union européenne, avec notamment un numéro d'appel spécial pour le personnel en France. IFAW diligentera une enquête sur le problème signalé, en conservant l'identité de l'informateur aussi confidentielle que possible compte tenu de son obligation de mener une enquête exhaustive et juste. Les salariés d'IFAW peuvent suivre l'évolution des actions menées suite à leur signalement et en être tenus informés.

IFAW applique des règles de « non-représailles » et ne tolérera aucune forme de vengeance contre un salarié qui a signalé de bonne foi ses inquiétudes sur le fonctionnement de l'organisation. Des procédures détaillées ont été mises en place pour réagir à tout signalement de représailles, et tout salarié ayant participé à de telles actions fera l'objet de sanctions disciplinaires.