Tranfert d’éléphants par gros porteurs au Malawi

Le Malawi, au sud de l’Afrique, est l’un des pays les plus pauvres du monde. Outre les batailles à mener contre la famine, les maladies et la pauvreté, les conflits mortels entre les hommes et les éléphants rendent la vie encore plus difficile pour un grand nombre de Malawites.

Une concurrence intense s’est développée entre la communauté et les éléphants pour l'accès à des ressources limitées. Au moins 10 personnes ont été tuées par des éléphants et les villageois en sont venus à utiliser des flèches, pièges, poisons, fusils et planches cloutées pour faire fuir les pachydermes. En 2009, en dernier ressort, le gouvernement envisageait d’abattre les éléphants pour mettre un terme aux conflits.

Parce que la vie des humains et celle des éléphants constituent les deux plateaux de la balance, IFAW a pris des mesures pour trouver une solution durable qui permettrait aux deux parties en jeu de vivre en toute sécurité.

IFAW entre en action pour protéger les éléphants

En collaboration avec le gouvernement du Malawi, nous avons mis au point et réalisé une gigantesque évacuation d’éléphants.

En juillet 2009, IFAW a entrepris la titanesque évacuation de 83 éléphants à 250 kilomètres de Phirilongwe vers la réserve faunique de Majete qui offre aux éléphants un habitat sûr à long terme.

Les préparations du transfert avaient commencé trois semaines à l’avance. Un détachement précurseur avait expliqué le transfert aux chefs de village et les voies d’accès avaient été préparées pour laisser passer les véhicules de récupération.

À l’aide d’hélicoptères et de personnes à pied, nous avons tranquillisé les éléphants avec des fléchettes puis nous les avons transportés sur des camions modifiés jusqu’à la réserve faunique de Majete.

À l’arrivée, ils ont été parqués dans des enclos spéciaux dans un but d’observation, puis chaque groupe familial a été autorisé à se déplacer librement à l’intérieur de la zone protégée.

Selon un rapport, les 14 groupes d’éléphants – 83 individus au total – vivent en toute sécurité dans la brousse de la réserve faunique de Majete.

La translocation de ces éléphants apporte la preuve qu’il n’est pas nécessaire de résoudre les conflits entre les hommes et les animaux sauvages à coups de fusil et par la violence.

Le gouvernement du Malawi a donné l’exemple en adoptant une approche éthique des pratiques de gestion des éléphants – une approche que tous les gouvernements qui font face à des conflits entre hommes et animaux sauvages devraient envisager.

Carte faisant apparaître la zone de translocation

La carte ci-dessous montre la translocation des éléphants du Malawi à partir de la région de Phirilongwe au Malawi, où les éléphants vivaient alors, jusqu’à la réserve faunique de Majete. La distance totale entre ces deux points est de 250 km.
Pour commencer, cliquez sur les deux barrettes pour obtenir davantage d’informations sur le déplacement. Une fois que vous en savez plus, vous pouvez, à l’aide de votre souris, cliquer pour visualiser d’autres zones de la carte.   


Voir le transfert des éléphants du Malawi sur une plus grande carte