Les eurodéputés renouvellent leur soutien à l’embargo de l’UE sur les produits dérivés du phoque avant la ratification d’un accord commercial avec le Canada

Jeudi, Juin 9, 2011
BRUXELLES, Belgique
Réunis hier au Parlement européen à Strasbourg, les députés européens ont renouvelé leur soutien à l’embargo imposé par l’UE sur les produits dérivés du phoque en votant un amendement au paragraphe 10.  

IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) salue cette décision et appelle le gouvernement canadien à prendre en considération la teneur de cet amendement, détaillé ci-dessous :

« [L’Union européenne] prend acte des évolutions juridiques récentes en ce qui concerne l'interdiction des produits dérivés du phoque en vigueur dans l'Union, notamment la requête introduite par le Canada auprès de l'OMC concernant la création d'un groupe spécial de règlement des différends, et exprime son vif espoir que le Canada abandonnera le recours qu'il a introduit auprès de l'OMC, lequel va à l'encontre des relations commerciales, avant que l'accord économique et commercial global ne doive être ratifié par le Parlement européen. »

« Le Canada doit respecter le droit des Européens à refuser une industrie barbare, cruelle et infondée. Le recours engagé auprès de l’OMC au profit d’une industrie moribonde va coûter des millions d’euros et pourrait compromettre un accord commercial pesant plusieurs milliards d’euros, aux dépens des citoyens européens et canadiens » a déclaré le porte-parole d’IFAW à Bruxelles, Adrian Hiel.

Ce vote coïncide avec la diffusion par IFAW d’une nouvelle vidéo sur la chasse commerciale aux phoques au Canada en 2011. Celle-ci révèle des exemples frappants d’actes de cruauté volontaires, de pratiques de chasse inhumaines et de violations du Règlement sur les mammifères marins, en dépit d’une diminution de la chasse cette année. Une sélection d’extraits tirés de la vidéo peut être visionnée à l’adresse suivante :
http://www.youtube.com/watch?v=Kj4c1eBblQ0

Moins de 50 bateaux ont pris part à la chasse aux phoques commerciale de 2011, déclarant 38 000 prises seulement, pour une valeur au débarquement inférieure à 750 000 $. Malgré une diminution de la chasse, la vidéo prouve combien le gouvernement canadien et l’industrie de la chasse aux phoques continuent d’ignorer les préoccupations soulevées par l’UE au sujet de ces pratiques inhumaines. Elle montre également qu’il est impossible de faire appliquer les rares réglementations en vigueur.

« De nombreux chasseurs ne se préoccupent guère des règlementations en vigueur et s’accommodent de ces morts cruelles et inhumaines, et ce même lorsqu’ils se savent observés » a déclaré Sheryl Fink, directrice du programme Phoques d’IFAW, et témoin de la chasse aux phoques commerciale de 2011 sur les côtes de Terre-Neuve.

« On voit dans notre vidéo certains chasseurs tuer intentionnellement un jeune phoque à capuchon, espèce pourtant protégée, et d’autres harponner un bébé phoque encore conscient en pleine tête avec un crochet métallique alors que l’animal tente de se défendre. Dans l'un des extraits, un bébé phoque est éventré vivant et laissé à l'agonie dans une barque pendant plusieurs minutes » a déclaré Sheryl Fink.

« Ces images atroces sont la preuve irréfutable que l'Europe a bien fait de ne pas contribuer à cette industrie inhumaine et anachronique. Le Canada devrait faire preuve de dignité et respecter le choix des Européens de refuser le produit de cette barbarie à l'intérieur de leurs frontières. Le gouvernement devrait abandonner son recours devant l'OMC, comme les députés du européens l'ont demandé » a déclaré Adrian Hiel.

Ces images renforcent la conviction d'IFAW que l'embargo commercial sur les produits dérivés du phoque est non seulement justifié, mais aussi absolument indispensable. De tels actes de cruauté sont la première raison avancée par l'Union européenne pour justifier l'embargo sur la vente de produits issus de la chasse aux phoques commerciale et expliquent que les consommateurs, partout dans le monde, y soient de plus en plus hostiles.

IFAW fournira aux dirigeants politiques du Canada, de l'Union européenne et d'ailleurs la vidéo prouvant que la chasse commerciale aux phoques demeure une pratique inhumaine, inutile et anachronique qui devrait être interdite.

« Même si la dernière chasse est la moins productive de ces 18 dernières années, le massacre de phoques, subventionné par le gouvernement, n'en demeure pas moins un gâchis colossal et cruel de l'argent des contribuables canadiens. Toutes les subventions du monde ne rendraient pas cette chasse moins inhumaine. La chasse aux phoques commerciale continuera de ternir la réputation du Canada tant qu'elle ne sera pas interdite » a conclu Sheryl Fink.

Post a comment