Un tigre de l’Amour, rare, abattu par des braconniers en Sibérie

Mercredi, Novembre 17, 2010
Moscou, Russie
Un tigre de l’Amour (ou tigre de Sibérie), une espèce rare, a été abattu hier par des braconniers près de Vladivostock en Russie. Le tigre a été découvert par une patrouille anti-braconnage d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) dans le district de Khasan dans la province de Promorie. Cette zone de la Russie extrême-orientale frontalière de la Chine abrite les 300 à 400 derniers tigres de l’Amour.

Les rangers du Khasan ont arrêté quatre braconniers présumés lesquels étaient en possession du tigre mort, un mâle de 5 ans en bonne santé. Un des braconniers, blessé par l’animal, est actuellement hospitalisé. Les trois autres ont été remis à la police pour un interrogatoire. Si leur culpabilité est avérée, ils risquent une peine maximale de trois ans de prison et une amende de 20 000$.

“Ce crime tire le sonnette d’alarme” a indiqué Masha Vorontsova, Directrice d’IFAW en Russie. « Nous ne pouvons pas sauver les tigres si nous ne combattons pas le braconnage rampant qui est la seule et unique menace majeure pour la survie de cette espèce. »

Les gouvernements des 13 pays de l’aire de répartition du tigre se réuniront la semaine prochaine à Saint-Pétersbourg en Russie pour élaborer un plan global coordonné visant à sauver les tigres de l’extinction. Avec l’objectif ambitieux de doubler la population de tigres sauvages dans les 12 années à venir, la stratégie reposera sur des plans d’action nationaux, un engagement commun pour améliorer la conservation des habitats essentiels aux tigres et la lutte contre le braconnage existant qui est alimenté par le commerce des parties et produits dérivés du tigre.

« Ce sommet est celui de la dernière chance pour les tigres » souligne M. Vorontsova. « Nous devons nous assurer que les discussions et les plans se traduiront bel et bien en une action concrète et efficace et en des accords engageants pour préserver les tigres sur le terrain. »

L’étendue du commerce illicite des tigres a été mise en évidence le mois dernier par l’arrestation de 25 personnes suspectées de trafic de parties de tigres suite à des raids menés dans six pays de l’aire de répartition des tigres et coordonnés par INTERPOL dans le cadre d’une opération qui aura duré deux mois. Plus de 50 kilos d’os de tigres, comprenant des squelettes et des crânes ont été saisis.

IFAW est aux avant-postes de la lutte pour la protection des tigres en œuvrant pour mettre fin à tous les types de commerce de parties de tigre et autres produits dérivés, en réduisant la demande des consommateurs, en formant des rangers à la lutte anti-braconnage et en renforçant les capacités, et enfin en protégeant leur habitat.

Post a comment

Contact presse

Masha Vorontsova (IFAW, Russie)
Contact phone:
+7 (495) 937-83-86
Contact portable :
+7 (095) 790 6564
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Jeffrey Flocken, Directeur régional Amérique du Nord
Directeur régional Amérique du Nord
Kelvin Alie, Directeur du programme Commerce d'espèces sauvages
Directeur du programme Commerce d'espèces sauvages
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Tania McCrea-Steele, Responsable des campagnes et du respect de l'application de
Responsable des campagnes et du respect de l'application des lois, IFAW Royaume-Uni
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW