IFAW lance un programme de vaccination antirabique dans la région du Sri Lanka frappée par le tsunami

Mardi, Janvier 25, 2005
Yarmouth Port, MA, Etats-Unis
En réaction à la catastrophe du tsunami, un programme de vaccination antirabique et de soins médicaux destiné aux chiens vient d'être lancé au Sri Lanka par l'équipe d'intervention d'urgence d'IFAW, dirigée par le Dr. Ian Robinson, en collaboration avec les vétérinaires locaux.
Composée de vingt personnes, l'équipe d'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) a vacciné plus de 2000 chiens à risque sur les 45 km de côtes s'étendant au sud de la ville de Galle, qui est l'une des zones les plus touchées par cette tragédie. Plus de 38 000 personnes sont décédées au Sri Lanka.

"Il était essentiel de vacciner autant de chiens que possible, parce que sans ce programme, l'éruption d'une grosse épidémie de rage constitue un risque sérieux pour la santé humaine," a déclaré le Dr. Robinson, Directeur de l'équipe d'intervention d'urgence d'IFAW.

"Après la catastrophe du tsunami, la dernière chose dont ces personnes ont besoin, c'est une épidémie de rage qui prélèverait encore d'autres vies. Nous avons déjà trouvé un chien atteint de la rage dans une base aérienne," a ajouté le Dr. Robinson.

Le principal problème vient du grand nombre d'animaux de compagnie abandonnés après le décès de leur maître lors du raz-de-marée du 26 décembre. La population d'animaux errants au Sri Lanka est déjà assez importante et nous pouvons craindre qu'avec l'apport des chiens abandonnés, la menace d'extension de la rage et d'infection des populations locales se fait de plus en plus pesante.

L'équipe d'intervention d'IFAW collabore avec les vétérinaires de l'université Peradeniya dans deux unités mobiles. Ils s'arrêtent dans les camps de réfugiés et dans les ruines des maisons dévastées, éparpillées au bord de la route côtière, utilisant des mégaphones pour appeler les survivants à apporter leurs animaux pour les faire vacciner. Ils attrapent aussi les animaux errants pour les traiter.

Selon le Dr. Ashoka Dangolla, Maître de Conférence à l'école vétérinaire de l'université, "la réaction de tous les réfugiés et des villageois est fantastique. Ils sont enchantés de faire vacciner leurs chiens car ils sont parfaitement conscients du risque sérieux de rage après cette catastrophe. Nous avons déjà constaté des cas de rage au Sri Lanka et l'augmentation soudaine du nombre de chiens errants constitue un réel danger."

"Nos équipes sortent au petit matin mais s'arrêtent en début d'après-midi car les animaux errants se protègent de la chaleur et il devient alors impossible de les trouver. Nous ressortons pour une autre session en fin d'après-midi et dans la soirée. Il y a tant de chiens qu'il faut courir pour se rendre d'une région à l'autre, mais nous nous débrouillons pour vacciner plus de 100 animaux par jour et nous pensons travailler encore quelques semaines. L'intervention d'IFAW nous permet d'avoir un impact substantiel sur le problème, ajoute le Dr.Dangola.

Les chiens vaccinés reçoivent des colliers rouges qui permettent de les identifier. Les vétérinaires traitent également les coupures et blessures ainsi que les chiens malades parce qu'ils ont avalé de l'eau de mer quand les vagues ont frappé la côte.

"Nous ne savons pas combien d'animaux sont morts dans la catastrophe. Ce sont essentiellement ceux qui étaient enchaînés ou enfermés à l'intérieur," ajoute le Dr. Dangolla. "Les habitants ont constaté que de nombreux animaux avaient senti le tsunami et avaient gagné les hauteurs avant son arrivée."

Le Dr. Robinson vient de rentrer en Grande-Bretagne après avoir aidé à mettre en place ce programme, qui fonctionnera encore au moins une semaine. Il a déclaré : "La prochaine étape est l'organisation d'une campagne de stérilisation qui prendra plusieurs mois. Nous soutenons également un projet de conservation des tortues et nous avons donné des tentes pour le logement provisoire de la police des plages, dont trois membres ont été tués par le raz-de-marée. Nous étudions également par quels autres moyens nous pouvons les aider.

Post a comment

Contact presse

Chris Cutter (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+1-508-744-2066
Contact email:

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Directrice du programme Interventions d’urgence
Directrice du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW