Formation à la lutte anti-braconnage pour les fonctionnaires gouvernementaux de la Corne de l'Afrique

Lundi, Juillet 4, 2011
Djibouti, Djibouti
Les fonctionnaires gouvernementaux des pays de la région de la Corne de l'Afrique suivent une formation de 5 jours qui leur permettra de renforcer leurs capacités et leurs techniques pour combattre plus efficacement les crimes contre de la faune sauvage. Les 60 fonctionnaires issus de l'appui à la lutte anti-braconnage, de la police, de la marine, des services vétérinaires et des douanes, viennent de Djibouti, d'Ethiopie, de Somalie, du Sud Soudan et du Kenya.

La formation est organisée conjointement par IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) et le Ministère de l'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Ressources halieutiques de Djibouti. Elle abordera le statut des espèces, l'ampleur du commerce, les techniques de contrebande criminelle, l'application de la loi, les conventions qui régissent le commerce international, et les organisations et les coopérations inter-agence en lien avec la faune.

La formation fournira aux fonctionnaires les connaissances et les techniques nécessaires à la prévention du commerce illégale de la faune sauvage. Ils apprendront les pratiques et les techniques de terrain utilisées pour l'identification et le traitement correct des espèces qui font communément l'objet de contrebande dans la région de la Corne de l'Afrique ou qui sont envoyées vers d'autres continents comme l'Asie ou vers les pays du Golfe.

La formation a été officiellement inaugurée par Idriss Abdou Ali, Secrétaire général du Ministère de l'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Ressources halieutiques. S'exprimant en ouverture de la formation, James Isiche, Directeur régional pour l'Afrique de l'Est pour IFAW, a rappelé que le niveau des crimes contre la faune sauvage est en augmentation en Afrique et que l'essentiel de la faune sauvage et des trophées passent les frontières du continent sans être détectés.

"La nature complexe et sophistiquée du crime contre la faune sauvage requiert désormais que les pays coopèrent en partageant leurs informations et en menant des opérations conjointes d'appui à la lutte anti-braconnage pour combattre les associations de malfaiteurs impliquées. Le progrès technologique et les échanges croissants entre l'Afrique et les autres continents obligent les agences et les fonctionnaires gouvernementaux à constamment revoir et actualiser leurs compétences dans la prévention du braconnage et du commerce illégal de trophées tels que l'ivoire d'éléphant et les cornes de rhinocéros, ainsi que des grands félins vivants, des reptiles, des grands singes et d'oiseaux de proie," a déclaré James Isiche.   

Par le passé, IFAW a organisé des formations similaires pour les acteurs de la lutte contre le crime à l'encontre de la faune sauvage dans les pays d'Afrique du nord et du Moyen Orient, en Océanie, dans les Caraïbes, ainsi qu'en Afrique orientale, centrale et australe.

Post a comment

Contact presse

Elizabeth Wamba (IFAW Afrique de l'Est)
Contact phone:
+254 20 8072197
Contact email: