EU Seal Ban: Canada challenges EU’s right to say ‘no’

Vendredi, Février 11, 2011
Toronto, Canada
La Ministre fédérale de la Pêche et des Océans canadienne, Madame Gail Shea, a annoncé vendredi 11 février que le Canada avait déposé un recours auprès de l’organisation mondiale du commerce (OMC) contre l’interdiction européenne du commerce des produits dérivés du phoque. IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) condamne le gouvernement canadien de remettre en cause le droit des européens à dire ‘non’ aux produits provenant des chasses aux phoques commerciales, inhumaines et inutiles, et d’attendre du contribuable canadien qu’il paye l’énorme facture inhérente à cette décision.

“Le gouvernement canadien dépense l’argent durement gagné par les canadiens pour mener une bataille que les citoyens européens ont indiqué être déjà perdue,” a déclaré Sheryl Fink, directrice du programme phoques d’IFAW. “L’Union Européenne ne veut pas de produits issus des chasses au phoque commerciales, point à la ligne.”

Le dépôt d’un recours à l’OMC pourrait prendre plus de 3 ans sans garantie qu’il soit fructueux. Les contribuables canadiens payeront l’addition qui se chiffrera en millions. Les sondages ont montré que la majorité des canadiens sont opposés à l’utilisation des fonds de l’Etat pour remettre en cause l’interdiction européenne sur les produits dérivés du phoque à l’OMC et qu’ils préféreraient voir leurs impôts utilisés pour supprimer peu à peu cette chasse.

“L’interdiction du commerce des produits issus du phoque a été écrite en anticipant un recours à l’OMC, elle devrait donc être parfaitement conforme aux obligations internationales de l’Union européenne,” a déclaré Lesley O’Donnell, Directrice du bureau européen d’IFAW. “Lorsque les consultations ouvertes vont commencer à Genève, le monde constatera une fois de plus à quel point la chasse au phoque commerciale du Canada est indéfendable et s’avère inutile à l’économie d’un pays du G8.”

L’Union Européenne a indiqué clairement qu’elle « défendra vigoureusement » les valeurs des citoyens européens dans le cadre d’un recours à l’OMC.

“Le gouvernement canadien devrait investir pour aider les canadiens de la côte atlantique en soutenant des industries qui n’entachent pas notre réputation internationale plutôt que de gaspiller les fonds pour réanimer une chasse au phoque agonisante,” a ajouté S.Fink. “IFAW et ses sympathisants ont bataillé durement pour obtenir cette interdiction. Vous pouvez être sûrs que nous ferons entendre notre voix pour la défendre.”

Post a comment

Contact presse

Abby Berman (Rosen Group)
Contact phone:
+1 646 695 7043
Contact email: