Le Sénat et la CHAMBRE des ETATS-UNIS voteNT une loi pour protéger les requins

Mardi, Décembre 21, 2010
Washington D.C, Etats-Unis
Hier, le Sénat américain et aujourd’hui la Chambre ont voté à l’unanimité une loi qui, une fois promulguée, mettra définitivement fin à la pratique cruelle et non durable du « shark-finning » dans les eaux américaines, et qui encourage les autres pays à faire de même.  Le shark- finning, cette pratique inhumaine qui consiste à sectionner à vif les ailerons des requins et à rejeter la carcasse à la mer, a été interdite par le Shark Finning Prohibition Act en 2000.  Cette loi obligeait aussi les pêcheurs qui prélevaient les ailerons à conserver et à ramener à terre les requins amputés. Malheureusement, en raison de failles dans le texte de loi, l’interdiction du shark-finning a eu un impact mitigé.

Le Shark Conservation Act introduit par John Kerry (Sénateur démocrate du Massachussetts), devrait renforcer la loi anti-finning de 2000 en obligeant les pêcheurs à débarquer tous les requins entiers, à savoir avec les ailerons encore attachés à la carcasse.  Le texte de loi  s’applique à tout navire déchargeant des ailerons de requins et pas uniquement les bateaux de pêche.

“C’est une victoire considérable dans le combat mené pour sauver les populations de requins de la disparition et de la cruauté dont ils sont victimes entre les mains des chasseurs d’aileron,” a déclaré Fred O’Regan, Directeur Général d’ IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org). “Grâce au travail et au leadership de John Kerry depuis 10 ans, de grands progrès ont permis de garantir la protection des requins dans nos eaux.”

“Nous pouvons être fiers que le Congrès se soit élevé pour protéger les requins de ce massacre cruel et inutile,” a ajouté Fred O’Regan.

Les conservationnistes, scientifiques et organismes d’application des lois ont reconnu la nécessité d’une approche plus stricte pour mettre en œuvre une interdiction totale du shark-finning et collecter les données nécessaires à la surveillance des populations de requins en déclin. La loi sur le débarquement des requins entiers va considérablement simplifier les efforts de contrôle.  Compte tenu de la valeur des ailerons de requin, les navires autres que les bateaux de pêche sortaient des eaux américaines du Pacifique, achetaient des ailerons de requins aux pêcheurs de requins puis les livraient dans les ports américains. La nouvelle interdiction de transfert ou de transport d’ailerons seuls comblera la brèche existante dans la loi actuelle qui permettait cette pratique.

Enfin, et pour amplifier l’effort international visant à protéger les requins, le Shark Conservation Act de 2009 amende le High Seas Driftnet Fishing Moratorium Protection Act pour demander au Secrétaire au Commerce d’établir une liste des nations qui n’ont pas adopté un programme de régulation pour la conservation des requins comparable à celui des Etats-Unis. Cette nouvelle disposition promeut une protection internationale des requins d’une manière cohérente grâce à l’obligation faite aux pêcheurs américains.

Les organismes de régulation fédéraux avaient fait un pas en avant en requérant que les requins soient déchargés à terre avec leur aileron sur toute la côte atlantique, mais la même exigence n’avait pas été observée dans le Pacifique. La loi passée hier devrait garantir une politique cohérente et similaire dans toutes les eaux américaines.

“Plus de  la moitié des espèces de requins sont menacées de disparition, ce qui pourrait avoir des répercutions drastiques et complexes sur l’écosystème marin,” a déclaré Jeffrey Flocken, Directeur du bureau d’IFAW à Washington DC. « Garantir une meilleure protection des requins contre la chasse aux ailerons à la fois dans les océans Atlantique et Pacifique est un grand pas en avant pour garantir la survie de ces espèce en situation critique. »

Le Shark Conservation Act va maintenant être soumis à la signature du Président Barack Obama.

Le 16 décembre dernier, le Parlement Européen a pour sa part produit une résolution sur la shark-finning qui demande à la Commission d’interdire l’amputation des requins à bord des bateaux et la remise à la mer des carcasses.

Les requins ont une croissance lente, une période de fécondité tardive et mettent au monde un nombre réduit de petits ce qui fait d’eux une espèce particulièrement vulnérable à la pêche abusive.

Post a comment

Contact presse

Abby Berman (The Rosen Group)
Contact phone:
+1 (646) 695-7043
Contact email: