IFAW fête mise en application de l'interdiction de produits dérivés du phoque dans l’Union européenne.

Jeudi, Août 19, 2010
Bruxelles, Belgique
A partir de demain, 20 août 2010, l'Union européenne (UE) mettra en application l’interdiction du commerce de tous produits dérivés du phoque. Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW - www.ifaw.org) applaudit cette loi capitale et l’accueille comme une victoire significative dans la campagne pour mettre fin à la chasse commerciale.

L'interdiction européenne des produits dérivés du phoque est probablement la plus grande victoire unique dans les 40 années de campagne de l’IFAW pour mettre fin à la chasse commerciale au phoque. « Nous sommes tout simplement ravis par cette loi », a déclaré Lesley O'Donnell, directeur du bureau IFAW de l’Union européenne. « Elle est l'aboutissement d'années de dur travail et nous poursuivrons nos efforts jusqu'à ce que cette cruelle chasse commerciale aux phoques cesse une bonne fois pour toutes ».

L'interdiction européenne est cruciale dans le sens où elle interdira le commerce de produits provenant de toutes les chasses commerciales - y compris celles du Canada, de la Namibie et de la Norvège- tout en protégeant la chasse des Inuits et autres peuples autochtones.

Au cours des deux dernières années, le nombre total de phoques tués dans la chasse commerciale canadienne a chuté de façon spectaculaire, avec moins de 25% de prises par rapport au total admissible de captures. « Il est difficile de dire si c'est la perspective de l'interdiction européenne qui a sauvé la vie de près d'un demi-million de phoques au cours des deux dernières années ou si c’est le résultat du manque de demande pour les produits inutiles dérivés du phoque », a déclaré Sheryl Fink, directeur de la campagne pour les phoques à l’IFAW.

« Ce qui semble évident c’est que le gouvernement canadien devrait saisir cette opportunité pour mettre un terme au massacre des phoques », a ajouté Ms Fink. « Les efforts continus déployés par le Canada pour encourager la consommation des produits du phoque dans d'autres pays comme la Chine montrent à quel point le gouvernement est en décalage par rapport à l'opinion mondiale ».

De très nombreuses actions ont eu lieu contre la chasse commerciale aux phoques au cours des dernières années. En 2009, la Russie a annoncé une interdiction de la chasse aux phoques de moins d'un an, mettant ainsi fin à sa chasse commerciale aux phoques en mer Blanche. Trente pays, dont 7 font partie du top 10 du marché de l’exportation canadien, ont ainsi interdit la vente de produits dérivés du phoque.

Le Canada et la Norvège ont déposé une plainte auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) contre l'interdiction de l'UE qui devrait leur coûter beaucoup plus que ce que rapporte l’industrie de la chasse au phoque. De récents sondages d'opinion montrent que la majorité des canadiens sont opposés à l'utilisation de l’argent publique pour contester l'interdiction de l'UE à l'OMC, et préfèrent voir leurs impôts utilisés pour en finir avec la chasse au phoque commerciale.

L’IFAW demande aux citoyens d’accroître la pression sur le Canada en prenant contact avec leurs ambassades et hauts-commissariats pour exiger la fin immédiate de la chasse au phoque commerciale. Des outils pour envoyer ces messages sont disponibles en ligne à www.ifaw.org.

Post a comment

Contact presse

Adrian Hiel (IFAW, European Union)
Contact phone:
+32 (0)473 86 34 61
Contact email: