La chasse commerciale aux phoques 2009 débute aujourd'hui au Canada-Le monde a les yeux tournés vers le Canada alors que 280.000 bébés phoques sont condamnés

Mercredi, Mars 25, 2009
Charlottetown, Canada
Une équipe d'observateurs d’FAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) s’apprête à se rendre sur la banquise pour filmer et photographier la chasse commerciale aux phoques qui s’ouvre dans le Golfe du Saint-Laurent au Canada. 

La chasse commerciale aux phoques du Canada est la plus grande chasse de mammifères marins au monde. Cette année, les chasseurs sont autorisés à tuer 280.000 jeunes phoques dès qu’ils commencent à perdre leur pelage blanc, ce qui se produit environ deux semaines après leur naissance.

«Il est absurde que le gouvernement du Canada s’entête à poursuivre cette chasse." a déclaré Sheryl Fink, Chercheur IFAW. «Alors que l’opposition est intense tant du côté européen que canadien, que les marchés de la fourrure sont en baisse et les prix très faibles, il est évident que l’insistance du gouvernement à poursuivre cet abattage est uniquement une question de politique et non de raison».

Le Canada entame sa chasse aux phoques quelques jours à peine après que la Russie ait décidé d’en finir pour de bon avec sa propre chasse aux phoques en Mer Blanche. L'intolérance du monde entier face à cette chasse commerciale a continué à s'intensifier au cours de cette dernière année, et dans quelques semaines, le Parlement européen se prononcera sur une interdiction du commerce de produits dérivés du phoque, en réponse aux préoccupations des citoyens européens quant à la cruauté de la chasse aux phoques canadienne.
 
"Cette année, l'Europe aura plus que jamais les yeux tournés vers cette chasse et je suis convaincue qu’une fois de plus les preuves parleront d'elles-mêmes", a déclaré le Dr Abigail Caudron, Chargée de campagne pour IFAW. "Les parlementaires européens doivent respecter la volonté des citoyens européens et offrir une interdiction sans dérogation"  a ajouté le Dr Caudron.

Les chasseurs sont en concurrence les uns avec les autres pour atteindre leur quota dans des conditions incertaines -glace instable, vents forts, températures glaciales et mer imprévisible- ce qui rend extrêmement difficile l’application d’un abattage soit-disant ‘humain’.  Au cours des quatre dernières années, le Canada a autorisé l’abattage de plus d'un million de phoques. Selon les scientifiques du gouvernement canadien, le quota de 280.000 phoques pour cette année ne respecte pas le plan actuel de gestion de la chasse aux phoques, ce qui menace de réduire la population de phoque de plus de 30 pour cent.

Pour en savoir davantage sur les efforts d’IFAW pour mettre fin à la chasse commerciale aux phoques du Canada, visitez dès à présent www.stopthesealhunt.org

Post a comment