Plus de 17.200 phoques du Groenland tués en deux jours

Mercredi, Mars 25, 2009
Charlottetown, Canada

Le Ministère canadien des Pêches et Océans (MPO) va fermer la première zone de la chasse aux phoques aujourd’hui, après que le premier groupe de chasseurs a déjà tué 17.200 phoques du Groenland. Le MPO se prépare à rouvrir la chasse dans une autre région du Golfe du Saint-Laurent vendredi.

Les observateurs d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) viennent à peine de rentrer après avoir assisté au massacre des bébés phoques du Groenland, dans le cadre de la chasse commerciale aux phoques qui a débuté cette année.

"Aujourd’hui, nous avons assisté à un exemple classique de la cruauté inhérente à cette chasse. Un phoque blessé, ensanglanté, s'est échappé dans l'eau avant qu'un chasseur ne puisse l'atteindre. Le chasseur a essayé de l’extraire de l’eau par les nageoires postérieures, mais ce dernier a quand même réussi à glisser dans l'eau," précise Cheryl Jacobson, observatrice de la chasse pour IFAW. Ce phoque blessé va très probablement mourir sous l'eau et, aussi incroyable que cela puisse paraître, cette mort ne sera même pas répertoriée dans le nombre de prises officiel."

"Je suis persuadée que nous rassemblerons assez de preuves filmées démontrant aux décisionnaires européens les faits de brutalité qui illustrent la dure réalité de la chasse aux phoques commerciale du Canada. Celle-ci est d'une cruauté inacceptable," a déclaré Sheryl Fink, chargée de recherches auprès d'IFAW.

«En raison de la concurrence qui caractérise cette chasse, les chasseurs se hâtent pour assommer autant de phoques que possible dans un temps très limité. Cela combiné à une glace très glissante, nous constatons rapidement une négligence du respect des normes relatives au bien-être animal, qui cède le pas sur le profit," ajoute S.Fink »

La chasse aux phoques commerciale du Canada a commencé quelques semaines à peine avant que les pays membres de l'UE n'examinent une interdiction du commerce des produits dérivés du phoque.

De récentes études économiques indiquent que le marché de la fourrure de phoque est saturé, ce qui a provoqué une chute des prix de près de 50%. Les pelletiers signalent que les ventes de peaux de phoques se sont quasiment arrêtées fin 2007. Début 2009, elles ne semblent toujours pas avoir repris.

Cette chasse aux bébés phoques du Groenland est le plus grand massacre de mammifères marins au monde. Cette année, la limite des totaux admissibles des captures commerciales (TAC) a été fixée à 280.000 phoques, ce qui est injustifiable.

Pour en savoir plus sur la lutte d'IFAW pour faire cesser la chasse commerciale des phoques au Canada, rendez-vous sur le site www.stopthesealhunt.org.

Post a comment

Contact presse

Céline Sissler-Bienvenu (IFAW, France)
Contact phone:
+33 (0)3 26 48 29 20
Contact portable :
+33 (0)6 17 56 10 74
Contact email: