Evénement IFAW: Projection grandeur nature dans la nuit bruxelloise

Jeudi, Mars 12, 2009
Bruxelles

La projection d’une vidéo grandeur nature sur les phoques nouveau-nés de la banquise canadienne est programmée de 17.30 à 21.30 ce soir sur la façade du Crown Plaza Hotel, 107 rue de la Loi à Bruxelles, près des institutions européennes, là où les décideurs européens débattent actuellement d'une interdiction du commerce des produits dérivés de phoques.

Tourné début mars au Canada, ce reportage qui met en avant de jeunes phoques du Groenland à la fourrure blanche, sera projeté ce soir sur un écran géant de 12m x 12m, à l’aube de la Journée internationale d'action contre la chasse aux phoques du 15 mars. Ces bébés phoques, encore appelés "blanchons", commencent à muer à partir de 12 jours environ, période au-delà de laquelle ils deviennent légalement chassables.

En légende, le texte suivant défilera :

« Vous admirez des bébés phoques nés ce mois-ci au Canada…
Dans quelques semaines, près de 250 000 bébés phoques seront cruellement abattus
AIDEZ-NOUS à mettre fin à cette cruauté…Soutenez une interdiction européenne stricte du commerce des produits dérivés de phoque !
Les chasses au phoque commerciales se déroulent au Canada, en Norvège, en Russie, au Groenland et en Namibie. »

Avec cet événement public, IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux www.ifaw.org) souhaite alerter les politiques et les citoyens que CES bébés phoques seront probablement les victimes des quotas de la prochaine chasse aux phoques commerciale qui devrait débuter, fin mars comme chaque année.

Les chargés de campagne IFAW invitent donc le Parlement européen et les ministres de l’environnement des 27 états membres de l’UE à soutenir un embargo total et inconditionnel, en s'assurant qu'aucune faille ne subsiste à cet embargo.

Lesley O’Donnell, Directrice d'IFAW Union européenne, l'affirme : "Une décision destinée à mettre un terme, une fois pour toutes, au rôle joué par l'Europe dans ce commerce sanglant, est sur le point d’être prise. Cependant, rien, à l’exception d’une interdiction stricte, n’empêchera les produits issus de ces chasses aux phoques commerciales, si cruelles, d'entrer sur nos marchés et dans nos boutiques. Les citoyens européens ont fait clairement entendre leur opposition à cette chasse, et leurs élus ont désormais la responsabilité de se prononcer en faveur d’une interdiction totale."

La proposition de législation a été annoncée en juillet dernier et le vote en plénière du Parlement devrait intervenir en avril. IFAW milite pour une modification de cette législation en faveur d’un embargo total du commerce des produits dérivés de phoque issus des chasses commerciales, car la dérogation actuelle autorise le commerce de produits provenant de chasses qualifiées d « humaines ».  Celle-ci serait irréaliste et représenterait une faille qui permettrait à cette cruauté de perdurer.

Selon Barbara Slee, Responsable politique d'IFAW pour l'UE : "IFAW s'oppose à la chasse aux phoques commerciale car les conditions dans lesquelles celle-ci se déroule ne permettent aucunement qu’elle se fasse de façon humaine. Alors que les peaux des phoques abattus cruellement servent à alimenter un marché de produits de luxe inutiles, des milliers de carcasses sont abandonnées sur la glace ou jetées en mer. Une interdiction inconditionnelle de l'UE fermerait un marché vital pour cette chasse et réduirait ainsi considérablement son ampleur.  Elle enverrait un message clair au monde selon lequel l'Europe n'accepte pas le commerce des produits venant d'animaux tués cruellement."

L'an dernier, le gouvernement canadien avait fixé à 275.000 le quota de phoques pouvant être abattus. Cette année, la chasse devrait débuter la dernière semaine de mars sur la base d’un quota similaire à celui de 2008. Les phoques sont tués à coups de gourdin ou au fusil, pour alimenter principalement l'industrie de la mode en fourrure. Nombre d’entre eux endurent une mort lente et douloureuse.

Note aux rédacteurs :

  • En juillet 2008, le Commissaire européen à l'environnement, M. Stavros Dimas a annoncé une proposition d'interdiction sur le commerce des produits dérivés de phoque dans l'Union européenne suite à une opposition politique croissante et à un immense mouvement de protestation dans l'Union sur la poursuite de la chasse commerciale des jeunes phoques.
  • En janvier 2009, une majorité écrasante de membres de la Commission Environnement du Parlement européen a voté en faveur d'une interdiction totale du commerce des produits dérivés de phoque.
  • En mars 2009, la Commission Marché intérieur et protection des consommateurs (IMCO) s'est prononcée contre un programme d'étiquetage et en faveur d'un embargo commercial.
  • L'Union européenne a instauré en 1983 un embargo sur les produits dérivés de blanchons (phoques du Groenland nouveau-nés, âgés de moins de 12 jours) et de phoques à "dos bleus" (jeunes phoques à capuchon, âgés de moins d'un an). Actuellement, les phoques sont chassés alors qu'ils ne sont âgés que de quelques jours de plus (98% ont moins de trois mois) et leurs peaux peuvent donc faire l'objet d'un commerce légal au sein de l'UE. 
  • Quatre rapports vétérinaires publiés sur la chasse aux phoques commerciale au Canada ont apporté la preuve de l’existence de niveaux de cruauté intolérables (Burdon et al. 2001, Daoust et al. 2002, Smith et al. 2005 et Butterworth et al. 2007).
  • Les scientifiques prédisent que si l’exploitation commerciale des phoques au Canada se poursuit sur la base des quotas alloués actuellement, la population de phoque du Groenland pourrait se voir réduite de 70% au cours des 15 prochaines années.

Post a comment

Contact presse

Adrian Hiel (IFAW, Bruxelles)
Contact phone:
+32 (0)2 230 97 17
Contact email: